Maurice & Rose Chassagnot
Michel et Chana WITTENBERG, originaires de Pologne, sont arrivés en France en 1925. Michel est tailleurs, sa femme sans profession. Ils habitent au Pré-St-Gervais et ont une petite maison de vacances, à St-Germain-les-Arpajons Ils ont trois enfants : Maurice, Hélène et Marc (décédé). A St Germain-les-Arpajons, ils deviennent amis avec Rose & Emile CHASSAGNOT, qui ont aussi une résidence de campagne et habitent durant l’année à Boulogne Billancourt.

Dès mai 1941 le père de famille est arrêté et interné à Beaune-la-Rolande, puis déporté à Auschwitz (d’où il ne reviendra pas).

Après cette arrestation, la mère vivote grâce à de petits emplois. Le 15 juillet 42, elle est prévenue par une relation (une connaissance pharmacienne) de l’imminence d’une grande rafle. Chana prévient immédiatement son amie Rose CHASSAGNOT, qui vient de suite chercher Chana et ses trois enfants et les cache à son domicile de Boulogne.

Du fait de leur foi protestante, Rose & Emile étaient animés d’un grand esprit de charité. Aucune compensation financière n’a été demandée.

Les risques encourus étaient extrêmement importants car une des locataires de la maison menaçait de les dénoncer à la police, ce qu’elle a d’ailleurs fait au bout d’un mois. C’est alors que Chana et les enfants sont allés se réfugier dans la maison de St Germain-les-Arpajon.

Le lendemain de leur départ, la police est venue questionner Rose, sans succès.

D’excellentes relations ont été conservées après la guerre.

Le 13 janvier 2010, l’Institut Yad Vashem Jérusalem a décerné le titre de Juste parmi les Nations à Monsieur Chassagnot Maurice et à son épouse Rose.

Maurice & Rose Chassagnot

Cérémonie-MAURICE WITTENBERG Personne sauvée

Cérémonie-l'ayant-droit MICHEL-ALEXANDRE CHASSAGNOT

Cérémonie-Jeff Wittenberg journaliste France 2 avec Michel Chassagnot

Documents annexes

Invitation  cérémonie ChassagnotInvitation cérémonie Chassagnot
8 janvier 2014 10:51:36