Le 1er Arabe décoré Juste parmi les Nations

Accueil/La vie du Comité/Actualités/Actualités de Jerusalem/Le 1er Arabe décoré Juste parmi les Nations

Le 1er Arabe décoré Juste parmi les Nations

Le 1er Arabe décoré Juste parmi les Nations

Du 30/09/2013

 

 

 

 

 


 Le médecin égyptien Mohamed Helmy, décédé en 1982, a sauvé des Juifs en Allemagne

Le musée Yad Vashem a reconnu le Dr Mohamed Helmy et sa femme Frieda Szturmann comme Justes parmi les Nations, à titre postume. Il s’agit du premier Arabe à obtenir ce titre.

Dr Helmy, un médecin égyptien décédé en 1982, ayant vécu à Berlin, ainsi que sa femme, ont tous deux aidé à sauver une famille juive pendant la Shoah. Le diplôme et la médaille du Dr Helmy seront affichés lors de l’exposition « Je suis le gardien de mon frère : 50 années d’hommages aux Justes parmi les nations » à Yad Vashem .

Histoire de Mohamed Helmy

Dr Mohamed Helmy est né à Khartoum en 1901 de parents égyptiens, et se rend en Allemagne pour étudier la médecine en 1922.

Il a été victime de discrimination et interdit de travailler dans le système de santé publique nazie et s’est vu dans l’incapacité de se marier avec sa fiancée allemande, du fait qu’il n’appartenait pas à la race aryenne. Par ailleurs, en 1939, il a été arrêté avec d’autres ressortissants égyptiens, mais libéré un an plus tard en raison de problèmes de santé.

Malgré les menaces du régime, Helmy s’est prononcé contre la politique nazie et a risqué sa vie en aidant une famille juive. Lorsque les déportations des Juifs de Berlin ont commencé, Anna Boros ( Gutman après la guerre), âgée de 21 ans, amie de la famille d’Helmy avait besoin d’ une cachette.

Helmy l’a amené dans une cabane qu’il possédait dans le quartier berlinois de Buch, qui est devenue son refuge jusqu’à la fin de la guerre.

« Un bon ami de notre famille, le Dr Helmy … m’a caché dans sa cabine à Berlin du 10 Mars jusqu’à la fin de la guerre. En 1942 , je n’avais plus aucun contact avec le monde extérieur. La Gestapo savait que le Dr Helmy était notre médecin de famille, et ils savaient qu’il possédait un chalet à Berlin », écrit Anna Gutman après la guerre.

« Il a réussi à échapper à toutes leurs interrogations. Parfois, il m’emmenait chez des amis où je resterais pendant plusieurs jours, me présentant comme sa cousine de Dresde. Lorsque le danger allait passer, je retournais dans la cabane …. Dr. Helmy a tout fait pour m’aider et je lui serai reconnaissante pour l’éternité  » .

Helmy a également aidé la mère d’Anna Gutman, son beau-père Georg Wehr et sa grand-mère Cecilie Rudnik.

Dr Helmy est resté à Berlin et a finalement réussi à épouser sa fiancée. Il est décédé en 1982. Frieda Szturmann est décédé en 1962.