"En ce temps-là, l'amour..."

Gilles Segal

Le comité français pour Yad Vashem a proposé le 9 janvier 2012 à ses adhérents et sympathisants, une soirée consacrée à une pièce de théâtre écrite et jouée par Gilles Ségal : "En ce temps-là, l'amour..." Grâce à sa formation de mime, de clown et de comédien, Gilles Ségal nous touche profondément ; son jeu, tout en retenue, nous tient en haleine tout au long du récit qu'il se décide enfin à faire à son fils, par bande magnétique interposée, d'un souvenir qui le hante. Il lui raconte le comportement surprenant d'un père envers son fils, pendant leur interminable voyage en train, vers les camps de la mort."En ce temps-là, l'amour était de chasser ses enfants", commencet-il... Nous comprenons, petit à petit, que cet homme, dans ce terrible environnement, a l'extraordinaire volonté de profiter de chaque instant pour faire découvrir à son enfant les belles choses qu'il n'aura pas le temps de vivre lui-même, car il a compris l'issue fatale de ce voyage. "En ce temps-là, l'amour était de mentir aux enfants!" poursuit-il...

Il tente de lui inculquer pendant les quelques jours qui lui restent, toutes les valeurs morales qui fondent l'humanité, tout ce qui aurait dû faire de lui un homme. Lorsque les portes du wagon s'ouvrent enfin, il tuera son fils, pour lui éviter le pire. Beate et Serge Klarsfeld nous ont fait l'honneur d'être présents à cette soirée, et de la conclure par des paroles émues et justes, en présence de Gilles Ségal, lui-même ancien déporté.