Réveille-toi, Papa, c’est fini!

De Jean-Raphaël HIRSCH -Préface de Boris Cyrulnik
En librairie le 17 avril 2014

LE LIVRE
Depuis les années noires de la clandestinité et de l’horreur d’Auschwitz, l’engagement passionné de deux hommes au parcours hors du commun. Ce récit relate les itinéraires entrecroisés d’un père et d’un fils résistants, tous deux médecins, animés par la défense de la même cause : celle du progrès humain et du triomphe de la vie.
Médecin radiologue, originaire de Roumanie, Sigismond Hirsch fut un grand résistant, particulièrement actif dans les réseaux des organisations juives du Sud-Ouest de la France au sein desquelles il a pu sauver 400 jeunes Juifs. Déporté à Auschwitz, il est contraint d’y travailler pour Mengele.
À son retour de déportation, il prend une part considérable dans l’instauration d’un système universel de santé et fonde le COSEM qui, grâce à des dispensaires et des centres de soins, offrit au plus grand nombre une médecine conventionnée de qualité.
Son fils, Jean-Raphaël, agent de liaison dès l’âge de neuf ans, a suivi les traces de son père en devenant chirurgien. Mêlant les souvenirs qu’il a conservés de sa mère, Berthe, résistante assassinée à Auschwitz, et le témoignage de son père, le récit de Jean-Raphaël Hirsch nous plonge dans une des pires périodes de notre histoire. Mais c’est aussi une leçon de vie etd’espoir qui nous est donnée à lire, et à méditer : survivre et construire après Auschwitz.


L’AUTEUR
Né en 1933, chirurgien, ancien Assistant des hôpitaux, Jean-Raphaël Hirsch, alias Jean-Paul Pelous, le plus jeune résistant de France, a eu un parcours exceptionnel, jalonné de rencontres humaines de premier ordre. Vice-Président des « Enfants cachés », Président de la commission « Solidarité » de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah, Président de Yad Vashem France, il consacre aujourd’hui son énergie au service de la communauté juive.


Agnès Olivo 

source:http://www.albin-michel.fr/multimedia/Documents/espace_journalistes/communiques_de_presse/201404/HIRSCH.pdf