Des sauveurs très discrets

La Ville inaugure dimanche une nouvelle stèle de la déportation pour rendre hommage aux trois Justes de la bastide ainsi qu'aux 87 Libournais arrêtés et disparus

 

René et Thérèse Boussat Des sauveurs très discrets