DIEULEFIT/LA TOUCHE - La médaille des Justes remise à deux familles

Du 11/03/2017

 

 

 

 

Dieulefit compte désormais douze Justes parmi les nations, ces hommes et femmes qui ont eu le courage de cacher des Juifs sous l’Occupation et ainsi leur sauver la vie. Marcel et Colette Arsac, aidés par l’abbé Georges Magnet, ont protégé Rosalie Zalamansky et ses deux enfants, Henri et Sylvie, installés à Portes-en-Valdaine puis à La Touche, en les aidant à rejoindre la fameuse école dieulefitoise de Beauvallon qui abrita tant de réfugiés.

La cérémonie, forte en émotion, a permis aux enfants, petits-enfants et neveu des Justes (à gauche) de recevoir la médaille en leur nom, à titre posthume, hier après-midi à la salle des fêtes La Halle en présence de la déléguée du comité français pour Yad Vashem, Arielle Krief (en blanc).