Fourques dans le Gard a inauguré son "mur des Justes"

Du 08/05/2014

 

© F3 LR Fourques (Gard) - inauguration du mur des Justes pour la famille Baud - 8 mai 2014.

 

 

Un "mur des Justes" a été dévoilé ce 8 mai 2014 à Fourques dans le Gard. Y figurent les noms de 3 résistants d'une même famille, les Baud. Joséphine, Charles et Gaston ont sauvé 2 enfants juifs pendant la seconde guerre mondiale.

Comment Albert Feldman et Henri Galler, pourraient-ils oublier la maison gardoise de Fourques, celle des Baud, devenue leur refuge sous l'occupation allemande entre 1942 et 1945.
Ces 2 enfants juifs y ont été hébergés par une famille de résistants.

En 1942, Albert Feldmann se souvient avoir traversé le Rhône pour fuir Marseille où les rafles avaient commencé.
Le garçon de 6 ans croyait partir en colonie de vacances. Il a vécu 4 ans dans cette famille gardoise juste à côté des soldats allemands.

Avant Albert Feldman, Henri Galler fuyant le Luxembourg en 1940, avait trouvé refuge dans la même famille Baud, pendant 6 mois. Il lui a rendu hommage aujourd'hui en inaugurant, à Fourques, un mur des Justes.

Pour Albert Feldman, le chant des partisans à une résonnance profonde.
La liberté et la fraternité ont un nom, des visages, incarnés ce 8 mai 2014 par les descendants des Justes qui l'ont sauvé de la déportation.

Joséphine, Charles et Gaston Baud ont reçu le titre de "Justes" en 1978 à Jérusalem. Ils symbolisent l'esprit de résistance et le courage, pour des générations.    

Fabrice Dubault

 

Fourques (30) : la famille Baud honoré avec l'inauguration du mur des Justes

 

Reportage F3 LR /S.Navas et N.Mutel 

 

 


Plugin flash manquant. Veuillez télécharger le dernier lecteur Adobe Flash:
Obtenez Adobe Flash Player