Poët-Laval - La médaille des justes et un ami pour la vie

Du 27/07/2014

 

© Voir média productions Sam et Jacky - aujourd'hui

 

 

 

 

Jacky Robin a reçu, ce dimanche 27 juillet, à titre posthume, au nom de ses parents Léa et René, la médaille des Justes parmi les nations. Un titre qui l'honore mais pourtant c'est bien son amitié pour Samuel Grynspan qui lui semble la plus précieuse....

Samuel Grynspan, c'est Sam, il a 6 ans lorsque sa mère est contrainte de se séparer de lui. Prisonnière du camp d'internement de Rivesaltes, administré par le régime de Vichy, elle ne voit pas d'autre solution pour qu'il ait la vie sauve. En pleine occupation allemande, le garçonnet juif sera placé dans une famille protestante du Poët-Laval, près de Dieulefit, dans la Drôme. Là, il partagera le quotidien du petit Jacky, fils de sa famille d'accueil et qui a le même âge que lui. De longues "vacances" qui se termineront à la libération, tandis qu'une histoire d'amitié se prolongera et dure encore aujourd'hui. 
Jacky et Samuel en 1944 C'est Sam qui a fait cette demande de médaille et Jacky l'affirme "Si Sam me l'avait demandé, avant de déposer la demande, j'aurai refusé. Nous avons fait ce que nous devions faire ! C'est tout"
Sam vit aujourd'hui dans la banlieue parisienne alors que Jacky est resté au Poët-Laval mais ils sont toujours liés "comme des frères" répète Sam.

Isabelle Gonzalez

 

 

 

 

 


Médaille des juste pour jacky par France Télévisions

Emotion de deux hommes devenus frères, en temps de guerre, au Poët Laval, dans la Drôme. Samuel a été caché dans la famille de Jacky, ce 27 juillet, Jacky recevait la médaille des Justes parmi les Nations, au nom de ses parents. Un moment fort qui a fait ressurgir les souvenirs. Reportage Emilie Rosso et Claire Chery Pellat. 


 

 


Plugin flash manquant. Veuillez télécharger le dernier lecteur Adobe Flash:
Obtenez Adobe Flash Player