L'hommage à un couple de Périgourdins qui avait recueilli deux enfants juifs pendant la guerre

Du 18/09/2016

 

 

 

 

 

© France 3 Aquitaine Enfants, Liliane et Jean Wecksler avaient été confiés aux Lamargie pendant la guerre.
L'institut Yad Vashem a décoré, à titre posthume, un couple de périgourdins, Les Lamargie. Ils avaient fait passer deux enfants juifs pour leurs propres enfants pendant l'occupation allemande. C'est leur fille adoptive qui a reçu la décoration ce dimanche dans le village de Sorges. 

Abraham Wecksler, artisan fourreur d'origine polonaise, quitte Paris avec sa femme et ses deux enfants pendant l’exode de 1940. La famille se réfugie en Dordogne à Thiviers. Leur fille, Liliane, est alors âgée de 7 ans, leur fils, Jean de 3 ans.  

Les enfants Wecksler sont confiés aux Lamargie qui habitent le village de Sorges, à quelques kilomètres de Thiviers. Jean Lamargie est plombier zingueur. Blessé lors de la Première guerre mondiale, il ne travaille pratiquement plus. Son épouse Rachel est sans profession. Ils ont élevé les enfants Weckler comme s’ils avaient été leurs propres enfants. Et ils les ont inscrits sous leur nom à l’école de Sorges. Les habitants étaient tous au courant de leur existence et aucun ne les a dénoncés.  Liliane et Jean resteront chez les Lamargie jusqu’à la Libération. Pour des raisons de sécurité, leurs parents ne les ont quasiment pas vus pendant cette période.

"Car Abraham Wecksler a été un résistant actif dans les réseaux en Dordogne. Sa connaissance de la langue allemande a été très utile pour renseigner le réseau et interroger les Allemands faits prisonniers par la Résistance. Suite à une dénonciation, Abraham a été arrêté en 1943 et sévèrement torturé par la Gestapo, mais a réussi à leur échapper. Irène a également participé à la Résistance" rapporte le comité français pour Yad Vashem. 

A la Libération les parents Wecksler ont récupéré leurs enfants et la famille a retrouvé son appartement à Paris. Ils sont restés en contact avec Madame Lamargie, devenue veuve en 1946, bien après la période de la guerre. Et Rachel Lamargie est venue à Paris assister au mariage de Liliane Wecksler.

Le 26 mai 2015, l’Institut Yad Vashem de Jérusalem a décerné le titre de Justes parmi les Nations à Monsieur Jean Lamargie et à son épouse Madame Rachel Lamargie.

Présents à l'hommage rendu au couple, Liliane et Jean Wecksler témoignent de l'amour qu'ils ont reçu en Dordogne.
Hélène Chauwin