Une famille de l’Ain reçoit le titre de « Juste parmi les nations

Accueil/La vie du Comité/Actualités/Actualités des régions/Une famille de l’Ain reçoit le titre de « Juste parmi les nations

Dossier n°

12237

Une famille de l’Ain reçoit le titre de « Juste parmi les nations

Publié le 22/07/2013

 

Françoise et Marie, entourées de leurs familles, ont tissé des liens d’amitié pour la vie. Photo Mario Satin

 

 

Sainte-Euphémie. Pendant les années noires, les parents de Marie Néroud avaient caché une fillette juive.

 

Dimanche, au cours d’une émouvante cérémonie organisée au Centre d’Histoire de la Résistance et de la Déportation de Lyon, Mme Marie Juffet-Néroud, entourée de son mari et de nombreux membres de sa famille, a reçu, au nom de ses parents, Benoît et Anna Néroud, le titre de « Justes parmi les nations ». Depuis 1953, cette distinction est décernée par l’Etat d’Israël aux civils qui, pendant la Seconde Guerre mondiale, ont aidé des juifs à échapper aux nazis.

Benoît Néroud et son épouse, Anna Moine, étaient grainetiers à Sainte-Euphémie et, pendant les années sombres de la guerre, ils n’ont pas hésité à héberger Françoise, la petite fille d’un couple d’Orléanais de confession juive, qui était une relation de vacances.

Les Néroud la firent passer pour une petite-cousine et l’inscrivirent à l’école de leur village, la préservant ainsi de grands tourments.

Françoise se souvient de la générosité de sa famille d’accueil qui n’hésitait pas à donner à ceux qui étaient dans le besoin, et sans en attendre le moindre retour

 

Contact Info

6 avenue de la Motte-Piquet 75007 Paris

Téléphone: 01 47 20 99 57

Web: Yad Vashem

Articles récents