Villars (24) : deux Justes médaillés à titre posthume

Du 02/06/2014

 

 

 

 

 

 

Paulette, Bernard et Lucienne Kryger entourent Renée Puybonnieux (assise), la fille des époux Boussarie, aujourd’hui âgée de 94 ans © Photo arnaud loth

André et Élise Boussarie ont été honorés, dimanche 

"Grâce à vous, j'ai vécu une enfance protégée, heureuse et insouciante. Alors que des milliers d'enfants étaient déportés, moi je n'avais pas conscience du danger." Bernard Kryger n'a passé que trois ans à Villars (24, carte en fin d'article) , entre 1942 et 1945, chez André et Élise Boussarie , mais il ne les a pas oubliés. Comme sa mère, Rejna, et ses s?urs, Lucienne et Paulette, c'est à ce couple de fermiers qu'il doit sa "survie". Dimanche, Bernard, Paulette et Lucienne Kryger, accompagnés de leurs enfants et de leurs petits-enfants, sont venus saluer la mémoire de ce couple, aujourd'hui décédé, qui les avait "cachés et réconfortés" pendant ces trois années.