Villefranche-de-Rouergue. La force des mots dits par les écoliers et les lycéens

Accueil/La vie du Comité/Actualités/Actualités des régions/Villefranche-de-Rouergue. La force des mots dits par les écoliers et les lycéens

Dossier n°

Villefranche-de-Rouergue. La force des mots dits par les écoliers et les lycéens


 

 


«Saviez-vous que la souffrance n’a pas de limite…» Une phrase grappillée, lu par une lycéenne pour donner le ton juste d’une cérémonie faite de la juxtaposition de témoignages, de souvenirs, d’hommages aussi aux hommes et femmes de l’ombre, «justes parmi les nations» ou simplement humains aidant d’autres humains.

Reprenant Primo Levi, une autre lâchera : «notre langue manque de mot pour exprimer cette insulte, il n’est pas possible de concevoir de condition humaine plus misérable que la nôtre.» Des images furtives se faufilant entre les chauds rayons du soleil d’automne au parfum d’été indien. Celles de ce «Vél’d’hiv» dans lequel les cyclistes ne tournent plus en rond autour de «l’anneau», mais bondé de ces Juifs a qui la police de Vichy a volé la dignité avant la vie. «Je voudrais partir loin, écrivit durant ses heures noires Simone, là-bas car il y aura bien au centre un trou noir où tout est inversé.» Espoir perdu. «Mon nom c’était 17 477, et ce n’était qu’en montrant ce numéro que l’on avait droit au pain et à la soupe.» Et puis ce fut au tour des écoliers d’énumérer un à un, lentement, tel un requiem, les noms des quarante-quatre juifs raflés dans Villefranche et son proche territoire, gravés sur cette plaque de granit gris au bas de la rue Bories. A deux pas de la statue du Sergent…

J.-P.C.

source: http://www.ladepeche.fr/article/2012/10/24/1472993-villefranche-de-rouergue-la-force-des-mots-dits-par-les-ecoliers-et-les-lyceens.html du 24/10/2012

Contact Info

6 avenue de la Motte-Piquet 75007 Paris

Téléphone: 01 47 20 99 57

Web: Yad Vashem

Articles récents