Les Rafles en Vendée

Lors de la rafle du 30 au 31 janvier 1944, une quarantaine de juifs sont arrêtés, dont 28 en Vendée. 19 étaient domiciliés à la Roche-sur-Yon. Internés au camp de Poitiers, puis transférés à Drancy, ils seront déportés à Auschwitz lors de deux convois. Le premier le 10 février 1944 (convoi 68), le second le 20 mai 1944 (convoi 74).

Rafle D’autres  sont arrêtés aux Sables-d’Olonne et même dans de petites communes du sud-est du département comme Mouchamps ou encore Vouvant.

Ainsi à Mouchamps, la petite Simone Sommer, née à Strasbourg et âgée à peine de 7 ans fut arrêtée avec ses grands-parents. Ils furent déportés par le convoi 68.

A 30 km de là, à Vouvant, Fanny et Cécile Rajngewic, 16 et 17 ans vivaient dans la famille Richard. Elles sont dénoncées et déportées par le convoi 74. Elles reviendront de déportation

Fanny et Cécile Rajngewic 52 juifs furent arrêtés sur les 56 recensés  en Vendée. Ce recensement ne reflétait pas la réalité de la population juive existante ; en effet plusieurs dizaines de juifs vivaient dans la clandestinité dans le département, sans compter les enfants qui y étaient cachés.

 

Le camp de Poitiers

Stèle sur l'emplacement du camp de Poitiers

Il est aménagé en septembre 1939, près de la route de Limoges et accueille d’abord des réfugiés espagnols.  En 1940, les Allemands y font interner les tsiganes.  A partir de l’été 1941, il devient un camp de transit pour les juifs arrêtés dans la région Poitou, Charente, Vendée, avant leur transfert à Drancy.  Environ 1300 juifs y furent internés dans des conditions déplorables.

Ce camp était administré et gardé par la gendarmerie française.

 

Visages d’enfants arrêtés en Vendée et déportés : photos retrouvées par Serge Klarsfeld

 

Claude Akriche Claude Akriche : Il avait 16 ans le jour de son arrestation . Son père Moïse, originaire de Constantinople et lui sont arrêtés à leur domicile, 6 rue Guimet,  à la Roche sur Yon, sa ville natale. Ils seront déportés par le convoi 68 du 10 février 1944.

 

Fanny (16 ans) et Cécile (13 ans) Rajngewic sont arrêtées à Vouvant et déportées par le convoi 70 du 20 mai 1944. Fanny était née à Lwow et Cécile à Paris. Leur père Maurice fut déporté par le convoi 34, leur mère Pessa et leur frère Salomon (18 ans) par le convoi 60.

 

Simone Sommer Simone Sommer était née à Strasbourg le 4 juin 1937. Elle était réfugiée avec ses grands-parents maternels à Mouchamps où ils furent arrêtés lors de la rafle du 30 au 31 janvier 1944. Ils furent déportés par le convoi 68 du 10 février 1944.

 

Des photos de Maurice Masliah, Claire Sabah, Louise Sabah et Tamar Sabah n’ont pu être retrouvées.

 

Courrier du comissariat de La Roche sur Yon Courrier de la Mairie des Sables d'Olonne Courrier de la sous-préfecture des Sables d'Olonne Lettre manuscrite du comissariat de La Roche sur Yon