Pradines: le maire et son adjointe rentrent d'un séjour en Israël

 

 

 

Pradines voyage en Israel Le comité français pour Yad Vashem organisait du 7  au 10  avril 2013, un voyage d'élus à Jérusalem.

En 2009, le Comité Français pour Yad Vashem remet la médaille de « Juste parmi les Nations » à trois Pradinois, Adeline Cubaynes, à son petit-fils Louis (tous les deux à titre posthume) et à sa petite-fille Hélène Etcheverry. La commune décide alors de baptiser une avenue du nom d’Adeline Cubaynes.

À l’occasion des cérémonies de Yom HaShoa, le Comité Français pour Yad Vashem a souhaité inviter une délégation d’élus de France à se rendre sur place. Sont également commémorés cette année le 60e anniversaire de l’Institut-Mémorial de Yad Vashem de Jérusalem et le 50e anniversaire de la création du département des Justes et de la nomination du premier « Juste parmi les Nations ». D’où l’invitation envoyée au maire de Pradines Didier Mercereau. « J’ai été très surpris par cette invitation. Pradines a été invitée car la commune fait partie du réseau « Villes et villages des Justes de France ». »

Le maire demande à son adjointe à la culture Agnès Sevrin-Cance de l’accompagner lors du séjour organisé du 7 au 10 avril. « C’est la première fois qu’une délégation d’élus était invitée sur les lieux. C’est important pour le Comité Français pour Yad Vashem que les élus viennent voir sur place » continue Didier Mercereau. « Nous étions là-bas pour les Justes et pour ne pas oublier ce qu’ils ont fait. »

Les deux élus lotois se sont retrouvés dans une délégation composée de représentants de plusieurs communes françaises (Bordeaux, Nice, Riom, Evreux, Montpellier, Lacaune…). Le programme du séjour a été très riche (visite de Jérusalem et de Tel Aviv, découverte de la Mer Morte…) et marqué par de nombreuses rencontres. Shimon Peres a notamment délivré un « message de paix et de fraternité » apprécié de tous. Lors d’une rencontre à l’Hôtel de Ville de Jérusalem, Didier Mercereau a remis au maire de Jérusalem le livre « Le fichier » d’Annette Kahn, écrivain bien connue des Pradinois.

La découverte de l’Institut-Mémorial de Yad Vashem a été le moment le plus émouvant pour la petite délégation pradinoise. Le souvenir des six millions de Juifs morts dans les camps nazis a été un moment très fort. Les ambassadeurs de Pradines ont été fiers de découvrir les noms d’Adeline Cubaynes, de Louis Cubaynes et de Hélène Etcheverry inscrits sur le Mur des Justes (notre photo).

Les deux élus de la commune se souviendront de ce séjour et feront en sorte que Pradines continue à honorer la mémoire de ceux qui se sont battus pour sauver la vie de Juifs durant la seconde Guerre mondiale.

source: http://www.laviequercynoise.fr/pradines-le-maire-et-son-adjointe-rentrent-dun-sejour-en-israel-55377.html du 07/05/2013