Un couple de Justes à Condat-sur-Vienne

None

Condat-sur-Vienne : Mairie et illustration de la cérémonie du 18 octobre 2009 (Mont. JEA / DR).



Eugène et Jeanne Granger,
Justes parmi les Nations
pour avoir sauvé la famille Jakubowitz.

 

Le Populaire du Centre :

- "Ce dimanche 18 octobre, à 11 heures, à Condat-sur-Vienne (87), Eugène et Jeanne Granger (agriculteurs) se verront décerner à titre posthume la "Médaille des Justes parmi les Nations" pour avoir sauvé la vie de Jankiel Jakubowitz et celle de ses trois enfants pendant la Seconde Guerre Mondiale.
La cérémonie se tient à la salle Vienne-Briance en présence du maire de Condat, Bruno Genest, et de Nicole Caminade, déléguée régionale du comité français pour Yad Vashem.
Les Granger seront représentés par leur petite fille, Danielle Cornée, qui recevra leur médaille des mains de Shlomo Morgan, ministre conseiller à l'information rattaché à l'ambassade d'Israël en France." (17 octobre 2009).

Synthèse du dossier de ces Justes :

- "Jankiel et Chana JAKUBOWITZ sont originaires de Pologne. En France, ils choisissent de s'établir à Metz. Le couple a trois enfants : 
- Denis, né en 1930,
- Sam (Wolf), né en 1928, 
- Hélène, née en 1925.

Fin 1939, la famille quitte Metz pour Angoulême. Puis au bout de juillet 1942 les parents décident de rejoindre Limoges alors en zone libre. Jankiel, Hélène et Denis y parviennent sains et saufs tandis que Wolf part avec sa mère le 31 juillet 1942 dans un convoi de 35 juifs. Ceux-ci sont hélas interceptés par les Allemands. Avec deux autres compagnons d'infortune, Wolf parvient à s’échapper en sautant de la camionnette mais sa mère sera déportée.

Privée cruellement de la maman, la famille se retrouve donc à Limoges et cherche un abri. C'est Hélène qui va trouver un logement à Chambon, par Condat-sur-Vienne, petit village d’une quarantaine d’habitants. Ils sont accueillis avec chaleur par Jeanne et Eugène GRANGER, agriculteurs, lesquels vont fournir un contrat de travail à Jankiel, contrat qu’il renouvellera autant que besoin. Il faut préciser que M. Granger est adjoint au maire de Condat.

Ce sauvetage des Jakubowitz s'est déroulé d’une manière totalement désintéressée."

Le Populaire du Centre :

- "Emotion hier salle Vienne-Briance de Condat.
Le ministre conseiller à l'information rattaché à l'ambassade d'Israël en France, Shlomo Morgan, et Nicole Caminade, déléguée régionale du comité français pour Yad Vashem, ont en effet remis à titre posthume la médaille des "Justes parmi les nations" à Eugène et Jeanne Granger pour avoir sauvé la famille Jakubowitz durant la Seconde Guerre Mondiale.
C'est leur petite-fille, Danielle Cornée, qui a reçu au nom des courageux défunts cette grande distinction, symbole de la reconnaissance de toute une nation.
La cérémonie s'est déroulée en présence de Gérard Terrier, suppléant de Monique Boulestin, députée de la circonscription, de la conseillère générale Annick Morizio, du maire de Condat, Bruno Genest, de nombreux membres du conseil municipal ainsi que de la famille de M. et Mme Granger." (19 octobre 2009).