Lazowski Anna

Lazowski Wladyslaw

Lazowski Josef

Année de nomination : 2004      Dossier n° 10151 -  Consulter le dossier de Jérusalem (en anglais)

Les Justes

Mme Anna Lazowski (née Nosek)
Date de naissance : 05/10/1896
Date de décès : 10/03/1984
Profession : Information non disponible
Particularité : Catholique

M. Wladyslaw Lazowski
Date de naissance : 08/09/1899
Date de décès : 04/07/1973
Profession : Artisan
Particularité : Catholique

M. Josef Lazowski
Date de naissance : 24/04/1930
Profession : Information non disponible
Particularité : Catholique

Localisation

Localite : Cracovie
Département : Information non disponible
Région : -
Pays : Pologne

Cérémonies de reconnaissance

Date : 13 avril 2005
Lieu : Mairie du XIXème arrondissement de Paris (75019)

Personnes sauvées

Mme Ruth Boverman (née Ebenholc)

Mme Jadwiga Ebenholc (née Ziarnecka)

Lieux de mémoire

Allée des Justes à Jérusalem
Allée des Justes à Paris

L'histoire

C'est l'histoire d'un sauvetage qui s'est produit en Pologne.

Ruth Ebenholz est née en 1939 dans une petite commune des environs de Cracovie. Durant la guerre, la famille se retrouve dans le ghetto de Cracovie. En 1942, c'est la déportation du ghetto. Jadwiga Ebenholz, tante de Ruth, se cache avec elle dans le grenier, d'où elle assiste aux pogromes et à l'exécution du reste de la famille.

Jadwiga parvient avec la fillette à quitter leur abri et à gagner la demeure de la famille Lazowski : Anna qui était son amie d'école et son mari Wladyslaw. Leur fils Josef, qui avait 14-15 ans, se souvient de l'atmosphère horrible de l'époque, où danger et effroi régnaient partout. Les Lazowski disposaient d'un logement minuscule et gagnaient à peine leur vie. Pourtant, ils accueillent cette femme affolée avec une enfant. Ils les installent dans la cuisine et se serrent eux-mêmes dans leur petite chambre.

Un jour, des soldats SS visitent leur logement et, par miracle, ne découvrent pas les deux fugitives.

Craignant une dénonciation, Madame Lazowski recherche un abri supplémentaire pour ses deux protégées. Elle le trouve chez le Docteur Warchalowski qui disposait d'un appartement où il logeait avec sa femme et sa fille dans l'hôpital psychiatrique où il exerçait la médecine. Hébergées tour à tour dans les deux familles, Ruth et sa tante disposaient ainsi de deux refuges, selon les évènements.

Totalement désintéressés, ces généreux sauveurs ont mis leur vie en péril pour secourir Ruth et sa Tante.

En 1998, lors de sa visite en Pologne, Ruth Boverman Ebenholz a rencontrer la fille des Warchalowski à laquelle elle a pu exprimer sa reconnaissance. Elle a en outre conservé des relations d'amitié avec la famille Lazowski.

Anna et Wladislaw Lazowski sont décédés, c'est leur fils Josef qui recevra la Médaille des Justes pour lui-même et ses parents.

Le 7 décembre 2003, L’Institut Yad Vashem de Jérusalem a décerné le titre de Juste parmi les nations à Joseph Lazowski et ses parents Anna & Wladyslaw Lazowski.