Roubaudi Pierre

Année de nomination : 2007      Dossier n° 10980B -  Consulter le dossier de Jérusalem (en anglais)

Les Justes

M. Pierre Roubaudi
Date de naissance : 22/12/1913
Date de décès : 25/06/1990
Profession : Abbé, directeur du Collège Sasserno
Particularité : Information non disponible

Localisation

Localite : Nice
Département : Alpes-Maritimes
Région : Provence-Alpes-Côte-D'Azur
Pays : France

Cérémonies de reconnaissance

Date : 24 octobre 2007
Lieu : Mairie de Nice (06100)

Personnes sauvées

M. Armand Morgensztern

Lieux de mémoire

Allée des Justes à Jérusalem
Allée des Justes à Paris

L'histoire

Le Père Pierre Roubaudi dirigeait le pensionnait catholique Sasserno à Nice dans les Alpes Maritimes et hébergeait une trentaine d’enfants juifs pendant l’occupation allemande en France.

En 1943, il accueillit dans son école Armand Morgensztern alors âgé de onze ans. Après l’arrestation de son père en 1942, Armand qui habitait à Paris trouva d’abord refuge chez une famille juive qui avait la nationalité française. Sa mère s’était enfuie en zone « libre » et s’était installée à Lyon.

Après quelques mois, Armand fut arrêté avec la famille qui l’avait recueilli et transféré à Drancy. L’UGIF réussit à l’exfiltrer du camp et il alla rejoindre sa mère à Lyon. Craignant pour son fils, Madame Morgensztern confia Armand au réseau Marcel, un réseau de sauvetage sous la protection de Monseigneur Rémond, l’Archevêque de Nice. C’est ainsi qu’Armand se retrouva au pensionnat Sasserno où il resta pendant deux années jusqu’à la fin de la guerre. On lui donna une fausse identité et il assista aux cours de catéchisme. Les questions religieuses l’intéressaient beaucoup.

Un autre enfant juif était caché dans cette institution. Caude-Gérard Marcus arriva en 1940 puis resta pendant quelques jours en 1943, avant de partir sous une fausse identité. Claude certifia qu’il assistait aux cours de catéchisme mais que personne n’essaya de le convertir. Il était dispensé de confession et de communion. Il prétendit qu’il était catholique orthodoxe.

Le Père Roubaudi prit d’énormes risques à sauver les enfants qu’on lui avait été confiés. Les Allemands faisaient des descentes dans les écoles de la région et raflaient tous les enfants juifs qu’ils trouvaient. Il mit sa vie en danger ainsi que celle des personnes qui travaillaient avec lui. En plus du devoir moral, il sentait qu’il sauvait la vie d’enfants innocents d’une mort certaine.

Le 14 janvier 2007, l’Institut Yad Vashem de Jérusalem a décerné le titre de Juste parmi les Nations au Père Pierre Roubaudi.

 

Ecole Sasserno