Lecomte Emma

Charra Emilie

Charra Marthe

Charra Anna

Charra Aline

Charra Augusta

Année de nomination : 2007      Dossier n° 11055 -  Consulter le dossier de Jérusalem (en anglais)

Les Justes

Mme Emma Lecomte (née Charra)
Date de naissance : 14/02/1896
Date de décès : 25/05/1990
Profession : Mère de famile
Particularité : Protestante pratiquante

Mlle Emilie Charra
Date de naissance : 01/06/1894
Date de décès : 11/11/1962
Profession : Information non disponible
Particularité : Protestante pratiquante

Mlle Marthe Charra
Date de naissance : 25/11/1890
Date de décès : 14/01/1966
Profession : Infirmière
Particularité : Protestante pratiquante

Mme Anna Charra
Date de naissance : 02/05/1895
Date de décès : 19/03/1962
Profession : Information non disponible
Particularité : Protestante pratiquante

Mlle Aline Charra
Date de naissance : 14/05/1889
Date de décès : 18/12/1970
Profession : Maroquinière
Particularité : Protestante pratiquante

Mlle Augusta Charra
Date de naissance : 15/12/1897
Date de décès : 17/05/1990
Profession : Fonctionnaire aux finances
Particularité : Protestante pratiquante

Localisation

Localite : Bourg-la-Reine
Département : Hauts-de-Seine
Région : Île-de-France
Pays : France

Cérémonies de reconnaissance

Date : 9 décembre 2007
Lieu : Mairie de Saint Maur des Fossés (94211)

Personnes sauvées

M. Isaac Finkielsztajn

Mme Malka Finkielsztajn (née Szpajzman)

Mme Hélène Senderowicz (née Finkielsztajn)

Lieux de mémoire

Allée des Justes à Jérusalem
Allée des Justes à Paris

L'histoire

Arrivé à Paris vers 1925, Monsieur Isaac FINKIELSZTAJN, maroquinier, travaille à façon dans son petit logement du 10, rue Corbeau à Paris 10ème.

Bientôt, il noue d'amicales relations avec Aline Charra, qui tient un magasin de maroquinerie à Bourg-la-Reine et pour laquelle il effectue de nombreuses réparations. Elle apprécie l'honnêteté, la droiture et la qualité du travail d'Isaac.

A l'automne 1942, après les rafles de l'été, Aline Charra accueile la famille FINKIELSZTAJN dans la grande maison de Bourg-la-Reine où elle vit avec ses 4 soeurs célibataires de confession protestante.

Aline va aller briser les scellés de l'appartement de ses protégés pour en rapporter le matériel qui permettra à Isaac de travailler. Hélène, l'épouse d'Isaac, aidera aux travaux de la maison, mais ils ne sortiront pas pour plus de sûreté. Ils seront traités avec une grande bonté et il ne sera jamais question d'argent.

Pour que Malka, enfant unique des FINKIELSZTAJN puisse mener une vie plus " normale ", elle est envoyée en camp d'été en 1943 avec les Eclaireuses Unionistes de Bourg-la-Reine dans le Poitou et , à la fin du camp, sa cheftaine parviendra à la placer dans la ferme d'une famille protestante, les Motillon.

Elle participera aux travaux agricoles et restera cachée là durant quelques mois.

Après une année passée chez les Charra, sans sortir, les parents parviennent grâce à une filière protestante, à emménager dans un petit logement au 39 bis, rue Camille Desmoulins à Cachan où leur fille les rejoindra.

Le 22 Avril 2007,  l’Institut Yad Vashem de Jérusalem a décerné le titre de Juste parmi  les nations à Anna, Emilie, Marthe, Alice et Augusta Charra ainsi qu’à Emma Lecomte.

 

11055-1 11055-2 11055-3 11055-4 11055-5 11055-6 Famille à la cérémonie