Florens Angèle

Florens Fernand

Année de nomination : 2007      Dossier n° 11242 -  Consulter le dossier de Jérusalem (en anglais)

Les Justes

Mme Angèle Florens (née Landra)
Date de naissance : 19/05/1922
Date de décès : 31/07/1968
Profession : Mère de 5 enfants, mère au foyer
Particularité : Information non disponible

M. Fernand Florens
Date de naissance : 07/11/1913
Date de décès : 29/03/1978
Profession : Gendarme
Particularité : Résistant

Localisation

Localite : Saint-Etienne-de-Tinée
Département : Alpes-Maritimes
Région : Provence-Alpes-Côte-D'Azur
Pays : France

Cérémonies de reconnaissance

Date : 7 mai 2009
Lieu : Mairie de Saint-Etienne-de-Tinée (06660)

Lire le compte-rendu

Personnes sauvées

M. Bouca Arié

M. David Bruter

Mme Mathilde Bruter (née Arié)

M. Françis Kapelusz

M. Mozes Kapelusz

Mme Jeannette Kapelusz

Mme Adina Lazar (née Bruter)

Lieux de mémoire

Gendarmerie Saint-Étienne-de-Tinée
Allée des Justes à Jérusalem
Allée des Justes à Paris

L'histoire

Adèle et Fernand FLORENS

Dans les années 1930, Monsieur Bruter et sa femme arrivent en France, à Strasbourg pour faire leurs études de médecine. Ils se marient en 1935. Ils s’installent à Tracy-le-Mont dans l’Oise et ont une fille, Adine, née en 1938. La maman de Madame Bruter vit avec eux. En 1939, Monsieur Bruter est mobilisé et devient infirmier.

Madame Bruter, sa fille et sa mère fuient jusqu’à Nice où elles vivent jusqu’en septembre 1943. Monsieur Bruter les rejoint entre-temps. Ensemble, ils fuient à nouveau car la milice allemande s’est déchaînée. Ils trouvent refuge à Saint-Etienne-de-Tinée dans le département des Alpes-Maritimes.

C’est grâce à un gendarme, le brigadier Florens, résistant de la première heure que la famille Bruter a été sauvée et protégée du 17 juin 1944 jusqu’à la Libération. En effet, le Docteur Bruter avait soigné et sauvé une des filles de Monsieur Florens et Madame Bruter, dentiste, avait soigné un autre membre de la gendarmerie.

Jusqu’à la Libération, Monsieur Florens a aidé la famille Bruter à trouver deux autres cachettes, dans une grange à La Rougelle, puis à Las Donas, dans les Alpes Maritimes.

Les deux familles sont restées très liées jusqu’à la mort de Monsieur et Madame Florens.

 

Le 26 décembre 2007, l’institut Yad Vashem de Jérusalem a décerné le titre de Juste parmi les Nations à Monsieur Fernand Florens et à son épouse Madame Angèle Florens. 

 

Famille BRUTER Fernand FLORENS CNI-Fernand BRUIER-BRUTER CNI-Pierre-OLIVIER-KAPELUSZ Plaque commémorative Cérémonie de remise de la médaille des Justes parmi les Nations Cérémonie de remise de la médaille des Justes parmi les Nations Cérémonie de remise de la médaille des Justes parmi les Nations
Exposition: Désobéir pour sauver