Mare Jeanne

Funé André

Funé Alice

Année de nomination : 2008      Dossier n° 11429 -  Consulter le dossier de Jérusalem (en anglais)

Les Justes

Mme Jeanne Mare (née Funé)
Date de naissance : 07/02/1929
Profession : Animatrice dans une colonie de vacances,15 ans
Particularité : Information non disponible

M. André Funé
Date de naissance : 12/04/1900
Date de décès : 23/05/1991
Profession : Pasteur, directeur d'une colonie de vacances
Particularité : Information non disponible

Mme Alice Funé (née Florentin)
Date de naissance : 03/05/1901
Date de décès : 25/04/1974
Profession : Directrice d'une colonie de vavances, infirmière
Particularité : Information non disponible

Localisation

Localite : Saint-Usage
Département : Aube
Région : Champagne-Ardenne
Pays : France

Cérémonies de reconnaissance

Date : 12 juillet 2009
Lieu : Mairie du Collet-de-Dèze (48160)

Lire le compte-rendu

Personnes sauvées

M. Pierre Drai

M. Paul Drai

Mme Nelly Loiseau (née Drai)

Lieux de mémoire

Allée des Justes à Jérusalem
Allée des Justes à Paris

L'histoire

Alice et André FUNE Le témoin, Pierre DRAÏ, est né à Paris en 1940. Il est le dernier d'une fratrie de 5 frères et d'une soeur. Son père, Isaac, est boucher et sa mère, Zahri, couturière. Auparavant, la famille vivait en Algérie, d'où les parents sont originaires. Pour le travail la famille DRAÏ s'installe à Paris, dans le 18è arrondissement.
Un jour de septembre 1943, Zahri apprend qu'elle a été dénoncée comme juive. Isaac, qui travaillait dans une boucherie cachère et qui était donc très exposé, part se cacher chez des amis en province.

Zahri pensait, à tort, que rien de grave ne lui arriverait en raison de sa situation de mère de famille nombreuse. Pourtant, elle doit partir très vite car elle est informée que la Gestapo et la Gendarmerie vont venir prendre les enfants. Les trois frères aînés de Pierre sont à l'école, située près de l'église
protestante du Tabernacle, dans le 18è arrondissement.

Elle demande alors M. Eugène CHARLET, Pasteur de cette église, qu'elle connaît, de garder les trois
petits le temps d'aller chercher les trois grands. Mais arrivée à l'école, les Allemands sont là et
l'arrêtent avec les trois aînés.

M. CHARLET comprend qu'il s'est passé un malheur et il cache les trois petits dans l'église. Puis il les confie à M. FUNE, également Pasteur, et à sa femme. Le couple a une fille de 14 ans, Jeanne. Les enfants DRAÏ sont emmenés par le couple dans une colonie dans l'Aube, Le Nid Fleuri, avec d'autres enfants juifs, arméniens, catholiques.

Malgré toutes les privations M. & Mme FUNE ont tout fait pour nourrir les enfants et les protéger. Jeanne s'occupe de Paul et de Nelly. Elle leur apprend à lire et à écrire. Elle les console. Paul tombe gravement malade et M. & Mme FUNE se battent pour le garder en vie.

Pendant ce temps, Isaac DRAÏ le père, qui n'a aucune nouvelle de sa famille, revient sur Paris mais, à son tour, il est dénoncé et arrêté sur son lieu de travail. Il est déporté le 3 février 1944 et ne reviendra pas.

le 11 Novembre 2008, l’institut de Yad Vashem de Jérusalem a décerné le titre de Juste parmi les Nations à André & Alice Funé ainsi qu’à leu fille Jeanne.

7 juillet 2009 cérémonie FUNE, le Maire et Edith Moskovic M. & Me FUNE, les enfants sauvés