Richaud Elie

Richaud Marie-Louise

Année de nomination : 2008      Dossier n° 11452 -  Consulter le dossier de Jérusalem (en anglais)

Les Justes

M. Elie Richaud
Date de naissance : 29/03/1884
Date de décès : 14/02/1954
Profession : Agriculteur
Particularité : Information non disponible

Mme Marie-Louise Richaud (née Pape)
Date de naissance : 20/08/1888
Date de décès : 24/06/1970
Profession : Agricultrice
Particularité : Information non disponible

Localisation

Localite : Mirabel-et-Blacons
Département : Drôme
Région : Rhône-Alpes
Pays : France

Cérémonies de reconnaissance

Information non disponible

Personnes sauvées

M. Robert Troujman

Mme Blanche Troujman

Mme Adeline Troujman

M. Sadi Troujman

M. Beno Weissberg

Lieux de mémoire

Allée des Justes à Jérusalem
Allée des Justes à Paris

L'histoire

Élie et Marie Louise Richaud, agriculteurs à Mirabel-et-Blacons, avaient accueilli des réfugiés de l'Est de la France lors de la Première Guerre mondiale, en 1914-1918.
Ils ont trois enfants, Louis et Albert, résistant, et Suzanne.

En 1938, ils hébergent pendant quelques temps des républicains Espagnols.

Durant la Seconde Guerre mondiale, guidés par le respect d'autrui, Élie et Marie Louise Richaud*vont accueillir et sauver de nombreuses personnes dont la famille Trouman.
Dans leur tache, ils sont aidés par la famille Izier, boulanger du pays et résistant, dont le fils, Robert, ira chercher à Marseille une personne juive qui avait échappé in extremis à la Gestapo et qu'il conduisit chez Élie et Marie Louise Richaud.
Hugues Chauvin, lui aussi, apporta son aide aux Richaud*.
Leur fils, Albert Richaud, agent de liaison entre les divers mouvements de la Résistance, trouvera des refuges pour les personnes qui transitaient chez ses parents, tandis que leur fille, Suzanne, élève-institutrice, "venait tout les weekend soulager sa mère dans les tâches ménagères qui avoisinaient celle d'un hôtel bénévole" dira Louis Richaud lors de la remise de la médaille des Justes à ses parents le 26 juin 2009 à Méribel-et-Blacons.