Grillet Blanche

Année de nomination : 2009      Dossier n° 11602A -  Consulter le dossier de Jérusalem (en anglais)

Les Justes

Mme Blanche Grillet (née Jousselin)
Date de naissance : 12/07/1911
Date de décès : 27/08/1963
Profession : Agricultrice
Particularité : Mère de 1 enfant

Localisation

Localite : Chitenay
Département : Loir-et-Cher
Région : Centre
Pays : France

Cérémonies de reconnaissance

Date : 4 juillet 2010
Lieu : Mairie de Chitenay (41120)

Lire le compte-rendu

Personnes sauvées

Mme Claire Brostmeyer (née Fizycki)

M. Ilicz Fizycki

Lieux de mémoire

Allée des Justes à Jérusalem
Allée des Justes à Paris

L'histoire

GRILLET Blanche-Renée en juin43 Au début de la guerre la famille FIZICKY habitait à Nancy. Les parents étaient tous deux originaires de Pologne. Le père, Chaïm, était venu en France en tant que réfugié politique. Il souhaitait y achever ses études de biologie. Ils se marient, travaillent respectivement comme tailleur et couturière à domicile. Deux enfants naissent : Ilicz en 1933 et Claire en 1935.

La famille est évacuée à Bordeaux et, ensuite, à Libourne. En 1941, ils arrivent à Civray (Vienne). Ils sont arrêtés en juillet 41 mais parviennent à s’échapper. Puis, de nouveau en septembre 42, la mère est arrêtée et envoyée à Drancy d’où elle sera déportée – sans retour -  à Auschwitz.

Le père, étant gravement malade, avait échappé à l’arrestation. Il décide de placer les deux enfants dans des familles à Chitenay (Loir et Cher) avec l’aide d’une parente qui était active dans le sauvetage des enfants.

Illicz est placé chez Mme GRILLET et Claire chez Mme GIRAULT. L’instituteur – qui était également secrétaire de mairie – et sa femme fournissent des fausses identités ; ils sont baptisés pour ne pas éveiller de soupçons (ils reprendront leur religion d’origine après la Libération).

Blanche-Renée GRILLET, dont le mari était prisonnier en Allemagne, avait un fils. Elle a traité Illicz de la même façon que son fils. Les deux garçons aidaient aux travaux de la ferme, s’occupaient des animaux, etc.

A la Libération, Chaïm, qui s’était engagé dans l’armée régulière, est venu rechercher ses enfants après la fin de la guerre.

Le 8 Juillet 2009, l’Institut Yad Vashem de jérusalem a décerné le titre de Juste parmi les Nations à Madame Blanche Grillet.

 

GRILLET Blanche-Renée et son fils Gérard en 1955