Scheffer Robert

Année de nomination : 2009      Dossier n° 11610 -  Consulter le dossier de Jérusalem (en anglais)

Les Justes

M. Robert Scheffer
Date de naissance : 11/09/1889
Date de décès : 14/11/1972
Profession : Docteur
Particularité : Chef du réseau de résistance de Crest

Localisation

Localite : Crest
Département : Drôme
Région : Rhône-Alpes
Pays : France

Cérémonies de reconnaissance

Date : 25 avril 2010
Lieu : Mairie de Crest (26400)

Personnes sauvées

M. Daniel Bernheim

Mme Reine Bernheim (née Roth)

Mme Elisabeth Chaudet (née Schlochow)

M. Paul-Gérard Ebstein

Mme Andrée Ebstein (née Bernheim)

Mme Marie-Louise Levy (née Mandel)

Mme Alena Stern

Lieux de mémoire

Allée des Justes à Jérusalem
Allée des Justes à Paris

L'histoire

Robert Scheffer

Jules Ebstein et sa femme Andrée née Bernheim vivaient à Bruxelles en Belgique avec leurs deux enfants Paul né en 1926 et Merelyse née en 1928. Le père Jules décède en 1934.

A la déclaration de la guerre en 1939, les grands-parents maternels Daniel et Rivka Bernheim quittent l’Alsace où ils habitent et partent rejoindre Andrée Ebstein en Belgique. En juin 1940, toute la famille fuit l’invasion allemande et décide de partir vers la France. Après un long périple, elle s’installe en zone libre à Marseille. Grâce à un cousin, Andrée Ebstein et ses deux enfants réussissent à obtenir des faux papiers d’identité sous le nom de « Gérard ».

En novembre 1942, les Allemands envahissent la zone libre et la famille fuit pour Grenoble en zone italienne. Mais en septembre 1943, la zone est envahie par les Allemands et les Ebstein doivent de nouveau s’enfuir. Ils retrouvent Daniel et Rivka Bernheim qui ont des faux papiers sous le nom de « Bernin » et toute la famille s’installe à Crest, un petit village de la Drôme.

Daniel Bernheim qui a 90 ans tombe malade et la famille fait appel au Docteur Robert Scheffer. Il est le chef d’un réseau de la Résistance dans la région. Lui-même d’origine alsacienne, il devine l’origine juive de cette famille et décide de la prendre tout entière sous sa protection. C’est ainsi qu’il fait hospitaliser Merelyse lors d’une crise d’appendicite. Il cache également Paul à l’hôpital durant 48 heures pour lui permettre d’échapper à une rafle de jeunes dans la région.

L’aide du médecin se révèle hautement efficace chaque fois que le danger d’arrestation est menaçant en prévenant la famille d’une rafle imminente, en les cachant dans son hôpital, et ce jusqu’à la Libération.

Après la guerre, la famille retourne vivre en Belgique. Ce n’est que des années plus tard que les Ebstein ont découvert qu’ils n’avaient pas été les seuls Juifs de la région sauvés grâce au Docteur Scheffer. La maison du courageux Docteur Scheffer était toujours ouverte et il accueillait toute personne qui avait besoin d’aide quel que soit le risque couru. Il était convaincu que c’était la meilleure façon d’agir.

Le 15 juin 2009, l’Institut Yad Vashem de Jérusalem a décerné le titre de Juste parmi les Nations à Monsieur Robert Scheffer.

 

Robert Scheffer Robert Scheffer