Morin Gabrielle

Année de nomination : 2009      Dossier n° 11626 -  Consulter le dossier de Jérusalem (en anglais)

Les Justes

Mme Gabrielle Morin
Date de naissance :
Profession : Information non disponible
Particularité : Catholique

Localisation

Localite : Bonnétable
Département : Sarthe
Région : Pays-de-La-Loire
Pays : France

Cérémonies de reconnaissance

Information non disponible

Personnes sauvées

Mme Aline Benveniste

Mme Nicole Benveniste

Mme Clairette Wolczak (née Vigder)

Lieux de mémoire

Allée des Justes à Jérusalem
Allée des Justes à Paris

L'histoire

Gabrielle Morin Gabrielle Morin dirigeait un pensionnait pour filles à Bonnétable dans la Sarthe. Bien que la plupart des élèves soient internes dans l’institution, elle accepta que des jeunes filles viennent la journée et retournent dans leurs familles le soir. Une de ces élèves était Clairette Vigder, une fillette juive de huit ans qui habitait dans une famille chrétienne à Bonnétable sous une fausse identité. Gabrielle Morin accepta également d’autres jeunes filles juives incluant les soeurs Benvéniste, Aline et Nicole, malgré le risque de dénonciation, d’arrestation et de déportation vers un camp de concentration pour de tels actes.

Des années après, Clairette Vigder découvrit que les filles juives avaient trouvé refuge en ville grâce aux efforts du Père Théomir Devaux à la tête d’un réseau de sauvetage catholique à Paris et ses représentants locaux étaient les fermiers Albert et Germaine Guilmin. La ferme des Guilmin, située à quelques kilomètres de Bonnétable, servait de point de passage pour des Juifs jusqu’à leur transfert vers d’autres abris.

Le 16 juin 2009, l’Institut Yad Vashem de Jérusalem a décerné le titre de Juste parmi les Nations à Madame Gabrielle Morin.