Deguay Odette

Deguay René

Année de nomination : 2009      Dossier n° 11629 -  Consulter le dossier de Jérusalem (en anglais)

Les Justes

Mme Odette Deguay (née Beiller)
Date de naissance : 13/09/1895
Date de décès : 27/11/1964
Profession : Sans profession
Particularité : Information non disponible

M. René Deguay
Date de naissance : 01/11/1894
Date de décès : 04/11/1946
Profession : Instituteur, secrétaire de mairie
Particularité : Résistant

Localisation

Localite : Mecringes
Département : Marne
Région : Champagne-Ardenne
Pays : France

Cérémonies de reconnaissance

Date : 17 octobre 2010
Lieu : Vertus (51130)

Personnes sauvées

Mme Jeanette Grojzdyk

M. Jacques Groyer Grojzdyk

Mme Renée Jacobi (née Grojzdyk)

M. Fernand Worona

Mme Eveline Worona

Lieux de mémoire

Allée des Justes à Jérusalem
Allée des Justes à Paris

L'histoire

René et Odette Deguay Les parents de Jacques, Icek Grojzdyk et Dwojra Wald sont nés en 1911 à Monsk Mazomiecki (Pologne). Ils sont naturalisés Français en 1936. Le père est tailleur dans leur appartement du  IIIème arrondissement de Paris. Ils ont 3 enfants Jacques né en 1935, Jeannette née en 1939 et René né en 1940. Le père est mobilisé tandis que le reste de la famille se rend dans le Loir et Cher. Après l’armistice, tous regagnent Paris.

Quand les rafles commencent, la famille se réfugie à Villepinte (93) dans une grange située sur un terrain leur appartenant.

M. Grojzdyk connaît M. Worona qui par l’intermédiaire d’une association a placé les deux enfants chez M. & Mme Deguay. Ce dernier est instituteur et secrétaire de mairie à Mécringes (marne). C’est un homme connu et respecté qui en 1945 sera décoré de la Croix de Guerre avec Etoile d’ Argent pour son activité dans les FFI. Les Deguay n’ont pas d’enfant, et hébergent déjà Eveline Worona 6 ans et son frère Fernand 8 ans. Les enfants sont bien nourris, parfaitement éduqués par ceux qu’ils appellent papa René et maman Odette.

Pour le voisinage, ils passent pour des petits réfugiés parisiens d’origine polonaise ; Ils gardent leur nom et pour éviter les commérages, ils vont au catéchisme et à l’église le dimanche.

Renée Grojzdyk épouse Jacobi se souvient avoir été considérée comme l’enfant des Deguay.

Eveline Worona témoigne :

Ses parents, Janckel Worona né en 1908 en Roumanie, Zelda Zylberszporn née en 1911 à Varsovie ont eu 5 enfants Samuel né en 1934, Eveline née en 1939, Fanny en 1942, Denise en 1944 et Micheline en 1946. Ils seront naturalisés français en 1947. Le père confectionne des chemises, la mère est couturière. Ils habitent dans le XIème arrondissement de Paris. Eveline se souvient des descentes de la gestapo, des arrestations, de sa peur. Ses oncles, ses tantes ses cousins et cousines ont tous étaient déportés.

M. Worona avait obtenu par une association l’adresse de M. & Mme Deguay et a accompagné sa fille chez eux, puis plus tard son fils Fernand tandis que les autres membres de la famille  se cachent à Montmirail et vivent dans une seule pièce. Monsieur Deguay est instituteur d’une classe unique de 54 élèves, Eveline apprend à lire, à écrire et à respecter certaines valeurs telles que la justice et l’humanité.

Le 8 Juillet 2009 l’Institut Yad Vashem de Jérusalem a décerné le titre de Juste parmi les Nations à Monsieur Deguay René et son épouse Odette.

 

Bas en haut gauche à droite Evelyne W, Renée G, Janette G, Jacques G et Fernand G Plaque tombe René Odette Deguay Photo Jacqueline Jumel Michel Harel et Pierre Osowiechi photo école