Teulières Eloi

Teulières Henriette

Année de nomination : 2009      Dossier n° 11688 -  Consulter le dossier de Jérusalem (en anglais)

Les Justes

M. Eloi Teulières
Date de naissance : 13/11/1906
Date de décès : 20/06/1944
Profession : Éleveur, agriculteur
Particularité : Résistant

Mme Henriette Teulières (née Moulis)
Date de naissance : 26/06/1908
Date de décès : 20/02/1995
Profession : Sans profession
Particularité : Résistant

Localisation

Localite : Puygaillard-de-Quercy
Département : Tarn-et-Garonne
Région : Midi-Pyrénées
Pays : France

Cérémonies de reconnaissance

Date : 28 novembre 2011
Lieu : Salle des Fêtes de Puygaillard de Quercy (82800)

Personnes sauvées

M. Rudolph Klinger

M. Herbert Klinger

Mme Margarete Klinger (née Spitzer)

Lieux de mémoire

Allée des Justes à Jérusalem
Allée des Justes à Paris

L'histoire

Herbert KLINGER est né en Autriche le 3 novembre 1931. Après l’Anschluss, ses parents émigrent à Paris. En 1940, le père, apatride, va être interné dans plusieurs camps, dont un proche de Montauban, ville dans laquelle Herbert et sa mère se réfugient. Au bout d’une année Herbert et sa mère vont se cacher dans une ferme perdue, à Puygaillard-de-Quercy. Leurs voisins sont les TEULIERES. Leur fils, Raymond, a le même âge qu’Herbert et les deux enfants deviennent amis. Le père, Eloi, sert de second père à Herbert. Il l’emmène à la pêche, aux champs, etc. Les TEULIERES fournissent aussi du ravitaillement aux deux réfugiés. Herbert et sa mère vont pouvoir vivre là jusqu’en juin 1944. Herbert va à l’école et l’institutrice le protège aussi.

Eloi participe activement à la résistance. En juin 1944 il est arrêté, torturé et fusillé.

Sur dénonciation, Herbert est arrêté par la milice française à l’école le 28 juin 1944. Il est séparé de ses parents, déjà arrêtés. Au bout d’un mois d’internement, l’enfant est déporté à Buchenwald par le convoi n° 81. Il perd de vue ses parents, qui mourront dans les camps. Herbert est libéré le 8 mai 1945. Il espère retrouver ses parents et retourne à Puygaillard. Mais au bout d’un certain temps il sera pris en charge par l’OSE.

Le 25 octobre 2009, l’Institut YAD VASHEM a décerné la Médaille des Justes parmi les Nations à Eloi et Henriette TEULIERES.