Bompis Jean-Marie

Bompis Francine

Année de nomination : 2010      Dossier n° 11723A -  Consulter le dossier de Jérusalem (en anglais)

Les Justes

M. Jean-Marie Bompis
Date de naissance : 23/02/1855
Date de décès : 15/02/1944
Profession : Retraité
Particularité : Catholique

Mlle Francine Bompis
Date de naissance : 13/06/1898
Date de décès : 28/11/1984
Profession : Sans profession
Particularité : Catholique

Localisation

Localite : Verneuil
Département : Nièvre
Région : Bourgogne
Pays : France

Cérémonies de reconnaissance

Date : 21 avril 2013
Lieu : Mairie de Verneuil (58300)

Lire le compte-rendu

Personnes sauvées

Mme Renée Papiernik (née Wisniewski)

M. Jacques Wisniewski

Lieux de mémoire

Allée des Justes à Jérusalem
Allée des Justes à Paris

L'histoire

BOMPIS Jean-Marie Francine BOMPIS (la fille)

Mordcha WISNIEWSKI arrive de Pologne en France en 1929. Il travaille dans les aciéries de Longwy. Il fait venir sa fiancée Szyfra de Pologne et se marie en 1933. Puis ils vont à Paris où il apprend le métier de tailleur. Le couple s’installe dans le 10è arrondissement. Ils ont deux enfants : Jacques (né en 38) et Renée (née en 40).

En 1941, Mordcha est interné à Beaune-la-Rolande et déporté à Auschwitz. Début 1942, Szyfra trouvent refuge chez une voisine Clémence GRANGIER jusqu’au juillet 1942, date à laquelle le danger représenté par les enfants par les activités de résistante de Mme GRANGIER fait que Jacques et Renée sont accueillis à Verneuil (Nièvre) chez des amis de Clémence, Jean-Marie BOMPIS et sa fille cadette Francine. Les BOMPIS étaient des gens simples et généreux. Les enfants étaient considérés comme des « réfugiés polonais ».

En 1945, Mme WISNEWSKI, elle-même cachée, est venue récupérer les enfants.

Le 1er juin 2010, l’Institut Yad Vashem Jérusalem a décernée le titre de Justes parmi les Nations à Monsieur Jean-Marie BOMPIS et à sa fille Francine.