Convert Pierre

Année de nomination : 2010      Dossier n° 11756 -  Consulter le dossier de Jérusalem (en anglais)

Les Justes

M. Pierre Convert
Date de naissance : 27/06/1922
Date de décès : 12/07/1944
Profession : Etudiant en médecine
Particularité : Fusillé

Localisation

Localite : Saint-Etienne-du-Bois
Département : Ain
Région : Rhône-Alpes
Pays : France

Cérémonies de reconnaissance

Date : 25 octobre 2013
Lieu : Mairie de Saint-Etienne du Bois (01370)

Personnes sauvées

Mme Lisa Chiche (née Jacubowicz)

M. Léopold Jacubowicz

M. Filip Jacubowicz

Lieux de mémoire

Place Pierre Convert
Allée des Justes à Jérusalem
Allée des Justes à Paris

L'histoire

Pierre CONVERT Filip JACUBOWITZ est né à Anvers en 1922. Il vit avec sa mère, Rachel, ses trois sœurs, Chrlotte, Adèle et Lisa, et son frère Léopold. Leur père est décédé.

Lors de l’invasion de la Belgique par les nazis en mai 40, la famille fuit vers la France, jusqu’à Toulouse. Ne pouvant remonter vers la Belgique après l’établissement de la Ligne de démarcation, la famille est dirigée par la Préfecture vers St-Etienne-du Bois, dans l’Ain.

La mère et ses enfants vivent là. Ils sont arrêtés lors de la grande rafle des étrangers, en août 1942. Ils sont emmenés à Vénissieux, près de Lyon. Là Filip est reconnu comme scout par un autre scout, qui lui conseille d’inscrire également ses sœurs comme scouts.

Ils sont tous néanmoins dirigés vers Drancy. La nuit prévue pour leur déportation, Filip parvient à se cacher avec les siens dans un bâtiment presque vide. Ils sont découverts et conduits devant un conseil de « criblage ». Filip montre à un avocat un document établissant leur nationalité belge, donc non déportable. Ils finissent par retrouver la liberté et la possibilité de retourner à St Etienne-du-Bois.

Filip devient alors l’ami d’un voisin, Pierre CONVERT, alors étudiant en médecine à Lyon et qui milite au sein des FFI. Pierre parvient à faire établir de fausses cartes d’identité au nom de son propre grand-père, Chevallon, et il demande à sa mère de ravitailler les JACUBOWITZ.

Tant bien que mal, Filip et sa famille parviennent à survivre. En juin 1944, Pierre CONVERT les fait avertir d’un danger imminent de représailles, ce qui leur sauve à nouveau la vie.

Le 12 juillet 1944, Pierre CONVERT se rend en camion en opération lorsque celui-ci tombe dans une embuscade. Pierre et l’un de ses camarades sont fusillés sur le champ à Maillard (dans l’Ain).

Il a sauvé la vie de Filip et celle des autres membres de sa famille à plusieurs reprises

Le 13 janvier 2010, l’Institut Yad vashem Jérusalem a décerné le titre de Juste parmi les Nations à Monsieur Convert Pierre.