Dumas Léopold

Dumas Marthe

Année de nomination : 2010      Dossier n° 11769 -  Consulter le dossier de Jérusalem (en anglais)

Les Justes

M. Léopold Dumas
Date de naissance : 27/12/1900
Date de décès : 20/01/1996
Profession : Agriculteur
Particularité : Information non disponible

Mme Marthe Dumas (née Castaing)
Date de naissance : 02/02/1904
Date de décès : 22/02/1958
Profession : Agricultrice, mère de 4 enfants
Particularité : Information non disponible

Localisation

Localite : Faleyras
Département : Gironde
Région : Aquitaine
Pays : France

Cérémonies de reconnaissance

Information non disponible

Personnes sauvées

M. Lucien Bura Bzrura

Mme Alta Bura Bzura (née Kuperminc)

Lieux de mémoire

Allée des Justes à Jérusalem
Allée des Justes à Paris

L'histoire

Léopold Dumas né en 1900 et Marthe née en 1904, un couple de fermiers vivaient dans le village de Faleyras en Gironde avec leurs quatre enfants âgés de sept à dix sept ans en 1942. Ils avaient une petite ferme et offraient l’hébergement à tous ceux qui les aidaient dans les travaux de la ferme.

Au printemps 1942, les Dumas accueillirent chez eux deux réfugiés juifs recommandés par un ami qui avait une épicerie dans le village voisin. Il s’agissait d’Alice Bura âgée de trente deux ans et son petit garçon Lucien qui avait deux ans. Ils avaient fui Paris après que Berek, le mari d’Alice fut arrêté en mai 1941. Berek fut déporté à Auschwitz en juin 1942 et il survécut.

La maison des Dumas comportait trois chambres et une cuisine, une chambre pour les parents, une pour leurs trois fils et une pour leur fille. La famille vivait dans la cuisine, la seule pièce chauffée durant les mois d’hiver. Jean Paul Dumas qui avait dix ans à l’époque, se souvient qu’on donna son lit dans la chambre des garçons à Lucien et il dormait dans le lit de son frère.

Bien que les Bura n’aient pas de papiers d’identité ni de cartes d’alimentation, les Dumas prirent soin de leurs protégés avec générosité et affection pendant tout leur séjour à la ferme. Ils dirent aux voisins que c’était de la famille arrivée de la capitale et que le mari d’Alice était prisonnier de guerre. Ils allaient à l’église les dimanches avec la famille Dumas.

Les Bura retournèrent à Paris après la Libération en août 1944. En juin 1945, Berek Bura revint en France et retrouva sa famille. Après la guerre, les Dumas et les Bura continuèrent à être amis, participant de temps en temps aux réunions de chaque famille. Lucien Bura déclara plus tard qu’il a raconté l’histoire de son sauvetage pour montrer comment des gens simples peuvent aussi être des personnes exceptionnelles.

Le 14 février 2010, l’Institut Yad Vahem Jérusalem a décerné le titre de Justes parmi les Nations à Monsieur Léopold Dumas et à sa femme Madame Marthe Dumas.