Ginoux Defermon Henriette

Ginoux Defermon Charles

Année de nomination : 2010      Dossier n° 11787 -  Consulter le dossier de Jérusalem (en anglais)

Les Justes

Mme Henriette Ginoux Defermon (née Thevenet)
Date de naissance : 28/03/1913
Date de décès : 24/06/1997
Profession : Mère de 4 enfants
Particularité : Information non disponible

M. Charles Ginoux Defermon
Date de naissance : 15/08/1909
Date de décès : 29/11/1985
Profession : Ingénieur Chimiste
Particularité : Information non disponible

Localisation

Localite : Paris
Département : Paris
Région : Île-de-France
Pays : France

Cérémonies de reconnaissance

Date : 23 mai 2011
Lieu : Hôtel de Ville de Paris (75000)

Lire le compte-rendu

L'histoire

Charley Ginoux de Fermon (ou Fermont), ingénieur chimiste chez Worth habite rue des Eaux à Paris dans le 16e arrondissement.
Son épouse Henriette et leurs quatre enfants partent se réfugier en Loire Atlantique au château de Gâtine à Issé, berceau de la famille.

Nuchem Kozac (dit Léon), né à Berlin en 1920, arrive en France en 1923 avec ses parents d’origine polonaise (père originaire de Lodz) et s’installe à Valenciennes où ils sont marchands forains.
Au moment des rafles par l’administration française, la famille part se réfugier dans la Creuse à Châtelus-Malvaleix.
Le jeune Nuchem gagne ensuite Paris en 1942 où il obtient de faux papiers sous le nom de "Roger Lefebvre" et vit alors dans un hôtel rue Truffaut en compagnie de Jean Lefebvre qui deviendra comédien. Il a très peu d’argent et fait un peu de commerce.

Par l’intermédiaire d’un ami pianiste, Henry Blancart, il fait la connaissance en 1943 deCharley Ginoux de Fermon qui leur propose l’hospitalité dans son appartement parisien où il est seul. Lorsque Nuchem Kozac lui dévoile qu’il est juif, Charley Ginoux de Fermon maintient son offre totalement désintéressée. Depuis Issé, Henriette envoie le ravitaillement qui permettra aux deux protégés de son mari de subsister. Après quelques mois de vie dans une claustration quasi-permanente et en raison des bombardements, début 1944, il va partir à Issé en Loire Atlantique où il sera caché en tant que cousin venant du Nord dans une dépendance du château des Ginoux. 
Après le débarquement et la libération de la région par les troupes canadiennes, il rejoint ses parents dans la Creuse. 

Après la Guerre, il retourne à Valenciennes et devient marchand de vêtements.

Charley Ginoux de Fermon s’engage dans la 2ème DB du Général Leclerc où il termina la guerre en occupant le nid d’aigle.
Des contacts étroits et amicaux ont été maintenus après la guerre.

Le témoignage de Nuchem Kozac a été confirmé par sa sœur Sarah, née en 1933, qui était cachée pendant toute la guerre dans la Creuse avec ses parents.
La fille des Ginoux, Anne, née en 1937, se souvient aussi de son séjour dans la propriété de ses parents.

Les familles Kozak et Ginoux de Fermon* sont restées fraternellement liées.

Le 14 février 2010, l’Institut Yad Vashem de Jérusalem a décerné le titre de Juste parmi les Nations à Monsieur Charles Ginoux et à son épouse Madame Henriette Ginoux.


Charles GINOUX DEFERMON Henriette GINOUX DEFERMON à droite