Charpentier André

Charpentier Renée

Langlais Armandine

Année de nomination : 2010      Dossier n° 11844A -  Consulter le dossier de Jérusalem (en anglais)

Les Justes

M. André Charpentier
Date de naissance : 26/06/1902
Date de décès : 20/11/1976
Profession : Employé aux Presses Parisiennes (NMPP)
Particularité : Information non disponible

Mme Renée Charpentier (née Avice)
Date de naissance : 27/06/1901
Date de décès : 26/01/1992
Profession : Sans profession
Particularité : Information non disponible

Mme Armandine Langlais (née Avice)
Date de naissance : 08/09/1884
Date de décès : 04/11/1968
Profession : Costumière au théâtre des Bouffes Parisiennes
Particularité : Information non disponible

Localisation

Localite : Paris
Département : Paris
Région : Île-de-France
Pays : France

Cérémonies de reconnaissance

Date : 29 mai 2011
Lieu : Mairie d'Athis-Mons (91200)

Personnes sauvées

Mme Edith Lerebour (née Pelta)

M. Gersh Pelta

Mme Lisa Pelta

Mme Jenta Pelta (née Lifshitz)

Lieux de mémoire

Le parcours sonore des Justes de Paris
Allée des Justes à Jérusalem
Allée des Justes à Paris

L'histoire

Gersh et Jenta Pelta émigrèrent à Paris avec leur fille Lisa née en 1919. Leur fils Elie naquit en 1921 et Edith en 1928. Armandine Langlais, dessinatrice de mode, habitait le même immeuble que les Pelta et ils devinrent amis.

Après les premières rafles en juillet 1942, le danger pour les Juifs à Paris s’accrut beaucoup et les Pelta commencèrent à craindre pour leur vie. Elie partit à Lyon en décembre 1942. Voyant ses amis dans la détresse, Armandine proposa de prendre le reste de la famille chez elle. En 1944, elle abrita Lisa et Edith et leurs parents vinrent rapidement les rejoindre.

Armandine donna sa chambre aux Pelta et s’installa dans le séjour. La nuit du 4 février 1944, la police entra chez les Pelta mais trouva l’appartement vide. Alors Armandine décida qu’il serait plus sûr pour les Pelta de quitter Paris. Elle possédait une maison à Athis-Mons dans l’Essonne, juste à côté de chez sa sœur et son beau-frère, Renée et André Charpentier. Gersh et Jenta Pelta s’installèrent dans la maison d’Armandine. Edith fut accueillie chez les Charpentier ainsi que la petite fille d’Armandine Andrée qui avait onze ans. Lisa resta à Paris chez des cousins. Elle trouva du travail et de temps en temps allait à Athis-Mons pour donner à sa famille des tickets de cartes d’alimentation, malgré le danger de voyager seule.

André et Renée Charpentier adoraient Edith comme leur propre enfant. Ils faisaient pousser des légumes et des fruits dans leur jardin, ce qui apportait un supplément à leurs maigres rations de nourriture. Chaque jour, les Pelta étaient invités à manger chez les Charpentier. Edith devint l’amie d’Andrée et jouait beaucoup avec elle. Leur amitié dure jusqu’à aujourd’hui. Les Charpentier s’occupèrent d’Edith et ses parents jusqu’à la fin de la guerre. Après la Libération, Armandine proposa aux Pelta l’appartement qu’elle louait à Paris pendant qu’elle s’installait dans sa maison à Athis-Mons. Les deux familles restèrent en contact étroit. Andrée Charpentier assista au mariage d’Edith Pelta.

Le 28 avril 2010, l’Institut Yad Vashem de Jérusalem a décerné le titre de Juste parmi les Nations à Madame Armandine Langlais.