Lecoq Henri

Lecoq Marie

Année de nomination : 2011      Dossier n° 12034 -  Consulter le dossier de Jérusalem (en anglais)

Les Justes

M. Henri Lecoq
Date de naissance : 20/11/1900
Date de décès : 13/06/1979
Profession : Cultivateur
Particularité : Information non disponible

Mme Marie Lecoq (née Hamel)
Date de naissance : 23/06/1902
Date de décès : 12/09/1994
Profession : Cultivatrice
Particularité : Information non disponible

Localisation

Localite : Neuville-sur-Touques
Département : Orne
Région : Basse-Normandie
Pays : France

Cérémonies de reconnaissance

Date : 8 juillet 2012
Lieu : Mairie de Neuville sur Touques (61120)

Lire le compte-rendu

Personnes sauvées

Mme Annette Mendel (née Meyer)

Mme Florestine Meyer (née Picard)

Lieux de mémoire

Allée des Justes à Jérusalem
Allée des Justes à Paris

L'histoire

Henri et Solange LECOQ Marcel Meyer est né à Pont-à-Mousson où sa famille travaillait dans le négoce de fer et de métaux. Florestine Picard est née à Monthermé dans les Ardennes. En 1920 les parents de Florestine s’installent à Charleville Mézières où ils ont un fonds de commerce de vêtements et de linge de maison. Marcel et Florestine se marient en 1930. Leur fille Annette naît en 1934. Marcel est appelé sous les drapeaux au début de la guerre, fait prisonnier début 1940 et libéré en avril 1945.

Dès mai 1940, Florestine part avec sa fille Annette et ses parents en Normandie, à Vimoutiers. Elle travaille sur les marchés sans porter l’Etoile jaune. Mais, dénoncée, elle doit porter l’Etoile jaune avec interdiction de travailler.

En novembre 1943, avisée par la fille du maire que les Juifs seraient arrêtés le lendemain, elle se réfugie avec Annette à Neuville sur Touques dans l’Orne chez Monsieur et Madame Lecoq. Ce couple de cultivateurs avec qui elle avait fait connaissance quand elle travaillait sur les marchés où ils venaient vendre les produits de leur ferme se sont proposés pour cacher Florestine et Annette dans la petite ferme en location qu’ils exploitent. Les parents de Florestine sont partis de leur côté à Saint Quentin chez leur belle-fille.

Florestine et Annette vivent une semaine chez les Lecoq et leurs deux filles Madeleine et Jeanne. Florestine décide d’aller retrouver de la famille à Toulouse. Les Lecoq s’arrangent avec le garagiste de Vimoutiers pour qu’il les conduise à la gare pour prendre un train et rejoindre Toulouse où elles restent jusqu’à la fin de la guerre.

En 1945, la famille se retrouve à Charleville Mézières. Le magasin est entièrement vide et la marchandise a été totalement pillée. Annette et sa famille restent en contact avec leurs sauveurs. Elle continue à correspondre et voir Madeleine et Jeanne.

Le 15 mars 2011, l’Institut Yad Vashem Jérusalem a décerné le titre de Justes parmi les Nations à Monsieur Henri Lecoq et à son épouse Madame Solange Lecoq.

 

Henri et Solange henri, solange et leurs 2 filles Madeleine l'aînée et Jeanne la benjamine