Duprat Mélanie

Année de nomination : 2011      Dossier n° 12085 -  Consulter le dossier de Jérusalem (en anglais)

Les Justes

Mme Mélanie Duprat (née Berniès)
Date de naissance : 18/03/1904
Date de décès : 21/02/1980
Profession : Agricultrice
Particularité : Information non disponible

Localisation

Localite : Lectoure
Département : Gers
Région : Midi-Pyrénées
Pays : France

Cérémonies de reconnaissance

Date : 15 mars 2012
Lieu : Mairie de Lectoure (32700)

Lire le compte-rendu

Personnes sauvées

Mme Charlotte Arman (née Frajtlowicz)

M. Henoch Frajtlowicz

Mme Denise Frajtlowicz

Mme Viviane Montluc (née Frajtlowicz)

Lieux de mémoire

Allée des Justes à Jérusalem
Allée des Justes à Paris

L'histoire

en 1978, Mélanie Duprat Henoch Frajtlowicz, né en 1902 à Lodz en Pologne arrive à Paris en 1933. Denise Doba Polak est née en 1908 à Pinsk en Pologne et arrive à Paris en 1929. Tous deux travaillent dans la confection, lui comme presseur, elle comme finisseuse. Ils se marient en février 1939, ayant attendu pour cela d’avoir aidé leurs familles restées en Pologne. En janvier 1940 naît leur fille Charlotte, Viviane naîtra après la guerre en Octobre 1949.

En mai 1941, Henoch est interné au camp de Beaune-la-Rolande d’où il va s’évader en août 1941. Il cherche un refuge pour lui et sa famille. Sur les conseils de son frère Marcus qui habitait à Saint Louis, près de Mulhouse, ils choisissent la ville de Lectoure, dans le Gers, où la population de Saint Louis s’est repliée dès le début des hostilités. Après avoir franchi la ligne de démarcation, ils s’installent en novembre 1941 dans un logement de Lectoure. Le danger allant grandissant, ils cherchent un logement plus sûr.

Chez l’épicier du centre ville, Denise Frajtlowicz fait la connaissance de Mélanie Duprat qui fait engager Henoch Frajtlowicz comme cultivateur par Jules Duprat, son époux, dont elle est séparée. Henoch est logé au lieu-dit «  La Hune »  à douze kilomètres de Lectoure. C’est un endroit isolé et discret. Mélanie Duprat, née en 1904 à St Martin-de-Goyne dans le Gers a durant toute sa vie exercé le métier d’agricultrice. C’était une femme courageuse qui a poussé son fils Didier à obtenir le diplôme de vétérinaire à Toulouse, à une époque où un fils de paysan devait rester paysan.

Mélanie cache, malgré les dangers de rafle et dénonciation, toute la famille Frajtlowicz de 1941 jusqu’à la fin de la guerre Une profonde amitié s’établit entre Denise et Mélanie. Denise fait des travaux de couture, Henoch aide à cultiver la terre. Charlotte va à l’école maternelle avec la complicité de l’institutrice. Mélanie fait établir une fausse carte d’identité à son nom, copie exacte de la sienne, mais avec la photo de Denise, ce qui permet à celle-ci de circuler un peu moins dangereusement en zone libre.

 Après la guerre les deux familles ont gardé de bons contacts pendant de nombreuses années. Mélanie Duprat est décédée en février 1980, Henoch et Denise Frajtlowicz , respectivement en 1986 et en 1991.

Le 17 mai 2011, l’Institut Yad Vashem de Jérusalem a décerné le titre de Juste parmi les Nations à Madame Mélanie Duprat.

 

en 1944 Mélanie Duprat seconde à gauche Didier DUPRAT fils de Mélanie