Billès Marguerite

Billès Lucien

Année de nomination : 2011      Dossier n° 12092 -  Consulter le dossier de Jérusalem (en anglais)

Les Justes

Mme Marguerite Billès (née Manent)
Date de naissance : 21/10/1911
Date de décès : 10/01/2002
Profession : Information non disponible
Particularité : Résistante

M. Lucien Billès
Date de naissance : 16/07/1911
Date de décès : 13/11/1973
Profession : Information non disponible
Particularité : Prisonnier de guerre jusqu'en 1941, Résistant, Croix du Combattant Volontaire

Localisation

Localite : Perpignan
Département : Pyrénées-Orientales
Région : Languedoc-Roussillon
Pays : France

Cérémonies de reconnaissance

Date : 12 septembre 2012
Lieu : Capitole de Toulouse (31000)

Lire le compte-rendu

Personnes sauvées

Mme Duron

M. Maurice Duron

Mme Arlette Gregh

M. François Gregh

M. Joseph Kessel

Mme Germaine Sablon

M. Jacques Strasfogel

Lieux de mémoire

Allée des Justes de France à Perpignan
Allée des Justes à Jérusalem
Allée des Justes à Paris

L'histoire

Lucien & Marguerite Billès

Lucien et Marguerite Billès habitaient avec leur fille Christiane née en 1936 à Perpignan dans le département des Pyrénées Orientales, tout près de la frontière espagnole. Démobilisé après la défaite, Lucien Billès s’était engagé dans le Résistance dès 1941 dans le réseau Gallia. L’emplacement de la maison des Billès attirait de nombreuses victimes de l’occupation allemande en  France, qui cherchaient à traverser clandestinement la frontière pour passer en Espagne.  Pendant la guerre, la maison des Billès servit de cache pour de nombreux fugitifs, dont des Juifs. Si les Billès avaient été découverts à aider des réfugiés juifs, ils auraient couru le risque d’être déportés ou tués.

Parmi les personnes qui furent sauvés par le couple Billès, il y avait le célèbre journaliste Joseph Kessel et son neveu Maurice Druon. Originaire de Russie, Kessel avait grandi à Nice. Quand la deuxième guerre mondiale fut déclenchée, Kessel et Druon quittèrent la ville de Saint Raphaël dans le département du Var près de la Méditerranée où ils trouvèrent refuge chez une amie de Kessel, Germaine Sablon qui avait fui Paris. Mais en décembre 1942, quand les Allemands envahirent le sud de la France, ils décidèrent de s’enfuir en Angleterre par l’Espagne.

Les trois réfugiés arrivèrent à Perpignan où ils furent aidés par les Billès. Joseph Kessel et Maurice Duon restèrent cachés dans la maison de Lucien et Marguerite Billès pendant six jours, malgré le risque d’être dénoncés. Lucien conduisit Maurice et Joseph vers la frontière espagnole, qu’ils réussirent à franchir à Prats-de-Molo et, de là ils purent gagner l’Angleterre. Maurice Druon se rappela plus tard que la maison de Lucien était un vrai refuge, un lieu de sauvetage pour de nombreuses personnes. Les membres de cette famille couraient un grand risque à aider et à sauver ces gens.

Parmi les autres Juifs sauvés grâce aux Billès, il y avait François Gregh, Jacques Strasfogel et de nombreux autres.

Le  26 avril 2011, l’Institut Yad Vashem de Jérusalem a décerné le titre de Justes parmi les Nations à Monsieur Lucien Billès et à son épouse Madame Marguerite Billès.