Brunet Denise

Brunet Maurice

Année de nomination : 2011      Dossier n° 12097 -  Consulter le dossier de Jérusalem (en anglais)

Les Justes

Mme Denise Brunet (née Hiernard)
Date de naissance : 11/04/1904
Date de décès : 21/03/1991
Profession : Sans profession
Particularité : Information non disponible

M. Maurice Brunet
Date de naissance : 01/01/1895
Date de décès : 13/08/1978
Profession : Employé à la SNCF
Particularité : Information non disponible

Localisation

Localite : Paris
Département : Paris
Région : Île-de-France
Pays : France

Cérémonies de reconnaissance

Date : 25 octobre 2012
Lieu : Mairie de La Teste de Buch (33260)

Lire le compte-rendu

Personnes sauvées

M. Jean Borakovski

M. Abram Borakowski

Mme Rywka Borakowski

M. Max Fajn

Lieux de mémoire

Le parcours sonore des Justes de Paris
Allée des Justes à Jérusalem
Allée des Justes à Paris

L'histoire

Brunet Maurice

En 1940, le couple Brunet habite Paris avec leur fille Monique âgée de 17 ans dans un petit appartement dans une résidence où vivent des indigents. Maurice est un employé de la SNCF. Des liens de bon voisinage se tissent entre eux et la famille Borakowski, des juifs Polonais réfugiés en France. L’appartement des Borakowski se trouve au dessus de celui des Brunet.

Le soir du 16 juillet 1942, Maurice Brunet convainc ses voisins juifs qui portent l’étoile jaune de quitter leur appartement et de se réfugier dans sa cave.

Le jeune Jean témoigne qu’il pense que M. Brunet était au courant de la rafle. Quand les policiers arrivent, ils trouvent l’appartement vide. Les Borakowski  restent dans la cave pendant près de deux mois tandis que les Brunet leur amènent des provisions.

Au début de l’année 1943, M. Brunet transfère Jean par train vers une famille de paysan près d’Orléans dans le Loiret. Après un an, alors que les rafles s’intensifient dans cette région, M. Brunet amène l’enfant dans la Creuse de l’autre coté de la ligne de démarcation à Fresselines où se cachent déjà l’oncle et la tante de l’enfant.

Plus tard, M. Brunet effectue un nouveau transfert et amène Jean à Saint-Denis –en-Val dans le Loiret. Sur place il est pris en charge par une famille locale via une organisation catholique.

La mère de Jean le rejoint dans le village où elle travaille comme femme de ménage pour diverses personnes jusqu’à la libération.

A la fin de la guerre, une fois la famille de nouveau réunie, les Borakowski gardent contact avec les Brunet, même après le déménagement des Borakowski en Alsace.

Le 11 mai 2011 l’Institut Yad Vashem Jérusalem  a décerné le titre de Juste parmi  les Nations à Monsieur Brunet Maurice et son épouse Denise.

En 1943  Maurice et Denise BRUNET et leur fille