Chaumont Lucienne

Année de nomination : 2011      Dossier n° 12103 -  Consulter le dossier de Jérusalem (en anglais)

Les Justes

Mme Lucienne Chaumont (née Descormiers)
Date de naissance : 30/04/1901
Date de décès : 14/10/1986
Profession : Sans profession
Particularité : Information non disponible

Localisation

Localite : Saint-Hilaire-du-Harcouët
Département : Manche
Région : Basse-Normandie
Pays : France

Cérémonies de reconnaissance

Date : 23 septembre 2012
Lieu : Mairie de Parigny (50600)

Lire le compte-rendu

Personnes sauvées

Mme Mina Zelman

M. Bernard Zelman

Mme Suzanne Zelman (née Picot)

Lieux de mémoire

Allée des Justes à Jérusalem
Allée des Justes à Paris

L'histoire

Lucienne CHAUMONT au début de l'occupation David Zelman né à Dzialosyn en 1890 et Pela Makobodzka née à Varsovie en 1909 quittent la Pologne pour la France en 1928.

Ils se marient à paris en n1931 et habitent rue de Montreuil à Paris.

David Zelman  est ensacheur de farine aux Grand Moulins de paris. Ils ont trois enfants Mina née en 1933, Bernard né en 1935 et Suzanne née en 1938.

David est arrêté à son domicile le 20 août 1941. Il part pour Drancy par le convoi N°73 le 22 juin 1942 et décède à Auschwitz en juillet 1942. Les enfants sont alors conduits par une assistante socilae rue Lamarck. Mina, Beranrd et Suzanne sont accompagnés à Ruffigny en parigny par Saint Hilaire de harcouët chez Lucienne Chaumont qui a déjà 3 enfants Gisèle, René et Michel.

Elle partage ses maigres ressources avec ses protégés. Jules Chaumont, son mari est agent des PTT, et il est souvent absent.Lucienne Chaumont héberge aussi plusieurs enfants non juifs.Bernard va à l’école avec de faux papiers et s’appelle désormais Beranrd Chaumont.

Ses sœurs restent chez Lucienne Chaumont envitron trois mois puis sont conduites du côté de Houdan en Ile de France.

Madame Zelman s’est réfugiée dans une mission catholique située à Paris.

Début mai 44, la chasse anglaise mitraille convois et voies ferrées, c’est l’offensive alliée.

Lucienne fuit donc les combats avec ses protégés et trouve refuge chez des amis jusqu’à la libération de la région par les Américaines.

Perla Zelman reprends alors son fils Bernard fin novembre 1944.

Le 3 mai 2011, l’Institut Yad Vashem de Jérusalem a décerné le titre de Juste parmi les Nations à Madame Lucienne Chaumont.

 

Cérémonie de remise de la médaille Gisèle Degrenne-Chaumont et son époux Bernard ZELMAN en 1944 Lucienne Chaumont Lucienne Chaumont entourée de René Chaumont et Michel Chaumont Lucienne Louise CHAUMONT à la fin de l'occupation