Beguin Roger

Beguin Madeleine

Année de nomination : 2011      Dossier n° 12113 -  Consulter le dossier de Jérusalem (en anglais)

Les Justes

M. Roger Beguin
Date de naissance : 27/09/1913
Date de décès : 13/05/1945
Profession : Cultivateur
Particularité : Information non disponible

Mme Madeleine Beguin (née Corneille)
Date de naissance : 16/06/1912
Date de décès : 05/11/2005
Profession : Cultivatrice
Particularité : Information non disponible

Localisation

Localite : Cuiry les Iviers
Département : Aisne
Région : Picardie
Pays : France

Cérémonies de reconnaissance

Date : 25 mars 2012
Lieu : Mairie de Cuiry-lès-Iviers (02360)

Lire le compte-rendu

Personnes sauvées

M. David Dawidowicz

M. Pinkus Flaum

Mme Sara Flaum (née Maguid)

Mme Denise Landzberg (née Flaum )

Mme Estelle Lubicki (née Flaum)

Lieux de mémoire

Allée des Justes à Jérusalem
Allée des Justes à Paris

L'histoire

Roger Beguin Monsieur et Madame BEGUIN ont hébergé toute la famille FLAUM

Les parents : le père Pinkus né le 12 novembre 1895 à Rawa (Pologne) arrive en France en transitant par l’Allemagne en  1920

La mère Sarah Malka MAGUID née le 14 mars 1899 à Odessa (Russie) vient en France en 1924

Ils se marient en 1925 et ils ont eu 2 filles Estelle et Denise.

Avant la guerre la famille habite 55 rue Marcadet 75018 Paris. Le père travaille comme ébéniste dans le quartier du Faubourg Saint-Antoine , puis comme brocanteur au Marché aux Puces de Saint  Ouen.

Le16 juillet 1942 la police vient arrêter la famille mais prévenue par une commerçante de leur rue  tout le monde se cache dans l’atelier du père près de Saint Ouen pendant environ 6 semaines.

Par l’intermédiaire de l’UGIF  en septembre 1942 ils arrivent au camp de travail du RADOIS par CHAUMONTAGNE dans les Ardennes.

Le 05 janvier 1944 le commandant S.S. ordonne l’arrestation de tous les Juifs des camps des Ardennes, la famille désobéie à l’ordre de rassemblement pour monter dans les cars direction Drancy et Auschwitz.

Ils se cachent et 4 jours plus tard, ils arrivent à CUIRY LES IVIER.

Monsieur BEGUIN et son épouse sont à la tête d’une grande exploitation agricole Ils reçoivent la famille Flaum à bras ouverts et leur attribuent une pièce avec des lits dans une maison annexe.

Ils leur fournirent vêtements et nourriture. Ils savent bien sur, qu’ils sont juifs.

Estelle travaille à la ferme mais souligne qu’elle a été traité avec gentillesse et respect les BEGUIN l’ont vouvoyé pendant tout son séjour à la ferme.

Après l’arrestation de MR BEGUIN le 08 mars 1944 sa femme prend le relais pour continuer à protéger la famille. Mais, la ferme est surveillée par la milice Française. Devant les dangers la mère est placée comme aide-ménagère chez un couple de personnes âgées dans une maison rurale du village, le père y reste caché. Denise est placée chez une vieille dame Mme Dequin.

Madame BEGUIN a fourni gratuitement jusqu’à la libération , de quoi nourrir et vêtir la famille autant aux PECHEU qu’à Mme DEQUIN

Monsieur FLAUM et sa fille aînée ont assisté à la cérémonie d’hommages rendus à Mr BEGUIN pour ses actes héroïques de résistance.

Monsieur David DAWIDOWICZ indique dans son témoignage que ses parents qui se trouvait dans un camp de  travail également dans les Ardennes ont été aidé par Mr BEGUIN qui leur a fourni des faux papiers  et qui les a conduit lui même chez des fermiers des environs.

Monsieur DAVIDOWICZ a réalisé quelques missions pour MR BEGUIN en raison de sa connaissance de l’anglais et de l’allemand. 

Monsieur BEGUIN grand résistant qui a sauvé  de nombreuses personnes juives et des résistants a été dénoncé et arrêté il mourra en déportation en 1945.

Sa femme a œuvré à ses côtés et après son arrestation dans le même but, sauver des vies.

Le 17 Mai 2011, l’Institut Yad Vashem de Jérusalem a décerné le titre de Juste parmi les Nations à Monsieur Roger Beguin et son épouse Madeleine.