Faya Conception

Année de nomination : 2011      Dossier n° 12123 -  Consulter le dossier de Jérusalem (en anglais)

Les Justes

Mme Conception Faya (née Blasquez)
Date de naissance : 30/11/1905
Date de décès : 20/05/1979
Profession : Ouvrière tricotière
Particularité : Information non disponible

Localisation

Localite : Pamiers
Département : Ariège
Région : Midi-Pyrénées
Pays : France

Cérémonies de reconnaissance

Date : 11 avril 2013
Lieu : Mairie de Pamiers (09100)

Lire le compte-rendu

Personnes sauvées

M. Michel Comby Mizrahi

Mme Régine Lemaire (née Moréno)

M. Jacques Mizrahi

Mme Elise Mizrahi

Mme Gisèle Molle (née Mizrahi)

M. Maurice Moréno

Mme Rébecca Moréno (née Behar)

Lieux de mémoire

Allée des Justes à Jérusalem
Allée des Justes à Paris

L'histoire

Conception Faya Les Mizrahi viennent de Turquie et arrivent en France en 1925 où ils se marient en 1931. Ils habitent à Paris dans le 11ème arrondissement. Le père est employé chez un éditeur et la mère travaille dans la couture. Ils ont deux enfants, Gisèle, née en 1934 et Jacques en 1936.

Le père est arrêté en 1941, conduit à Drancy et déporté par le convoi N° 23 du 24 août 1942. La mère et les enfants se réfugient à Château-Meillant où vit leur tante Barouh. Par la suite, ils sont à leur tour arrêtés, conduits au camp de Nexon, puis au camp de Gurs. C’est là que Madame Mizrahi se lie d’amitié avec Madame Conception Faya, une réfugiée espagnole. Elle est émue par le sort qui est fait aux Juifs. Après sa libération, elle s’installe avec ses quatre enfants à Pamiers et reste en contact avec Madame Mizrahi. La tante Barouh arrive à faire libérer les Barouh (on ignore encore comment elle y est parvenue). La famille commence par se cacher ça et là. Conception Faya propose de les héberger chez elle, dans son petit logement, à Pamiers dans l’Ariège. Les deux femmes, pour subvenir à la vie du petit groupe (deux femmes et neuf enfants), travaillent comme lavandières et comme ouvrières dans une usine de bas et chaussettes. Madame Mizrahi a pour fausse identité « Mizaillier ».

Madame Conception Faya a également hébergé la famille Moreno. Madame Moreno est la sœur de Madame Mizrahi. Conception Faya accepte de prendre le risque d’aller elle-même chercher à Paris les Moreno qui ont pour fausse identité « Moreau ». Angèle, l’aînée de la famille Faya, tient le rôle de mère et s’occupe des plus jeunes. Conception Faya et sa fille Angèle ont manifesté beaucoup de courage et d’abnégation envers ces deux familles et leurs enfants qui ont pu vivre, grâce à elles, en cette période terrible, dans une relative quiétude, les entourant d’affection.

Le 25 mai 2011, l’Institut Yad Vashem de Jérusalem a décerné le titre de Juste parmi les Nations à Madame Conception FAYA.