Anglade Marie

Anglade Albert

Année de nomination : 2011      Dossier n° 12142 -  Consulter le dossier de Jérusalem (en anglais)

Les Justes

Mme Marie Anglade (née Bernard)
Date de naissance : 23/12/1901
Date de décès : 15/03/1999
Profession : Cultivatrice
Particularité : Information non disponible

M. Albert Anglade
Date de naissance : 05/04/1884
Date de décès : 15/03/1965
Profession : Cultivateur
Particularité : Information non disponible

Localisation

Localite : Ceilhes et Rocozels
Département : Hérault
Région : Languedoc-Roussillon
Pays : France

Cérémonies de reconnaissance

Date : 16 octobre 2012
Lieu : Mairie de Ceilhès-et-Rocozels (34260)

Lire le compte-rendu

Personnes sauvées

M. Samuel Kôn

Mme Eugenie Kôn (née Grundman)

Mme Francine-Laure Luce (née Kôn)

Lieux de mémoire

Allée des Justes à Jérusalem
Allée des Justes à Paris

L'histoire

Aidés par l'ancien maire, Marius Benavenq, et le pharmacien du village, Roger Belhomme, Albert et Marie Anglade ont caché, au péril de leurs vies, Francine Luce-Kon. Originaire de Rouen, elle était venue se réfugier avec ses parents à Béziers en octobre 1940. Mais après l'invasion par les Allemands de la zone libre en 1942, cette famille avait trouvé refuge à Ceilhes. Alors que la menace allemande se faisait de plus en plus précise, Albert et Marie Anglade recueillirent Francine Luce-Kon alors âgée de six ans, chez eux, à la Dalmerie, (hameau faisant partie de la commune de Joncels, limitrophe de Ceilhes). Ayant promis à ses parents de l'adopter s'ils leur arrivaient malheur, le couple Anglade aida cette famille à s'installer dans la ferme de Tracepeau, près de la Dalmerie et assura son ravitaillement jusqu'à son départ de la région, en septembre 1944.

le 22 juin 2011, l’Institut Yad Vashem de Jérusalem a décerné le titre de Juste parmi les Nations à Monsieur Albert Anglade et son épouse Marie.


Lieu du sauvetage