Bernard Albert-Louis

Année de nomination : 2011      Dossier n° 12147 -  Consulter le dossier de Jérusalem (en anglais)

Les Justes

M. Albert-Louis Bernard
Date de naissance : 26/07/1916
Date de décès : 16/01/1970
Profession : Directeur de centre d'apprentissage
Particularité : Information non disponible

Localisation

Localite : Le Puy-en-Velay
Département : Haute-Loire
Région : Auvergne
Pays : France

Cérémonies de reconnaissance

Date : 9 septembre 2012
Lieu : Mairie de Saint-Médard-en-Forez (42330)

Personnes sauvées

M. Jacques Blum

M. David Blum

M. Alfred Feldman

Lieux de mémoire

Plaque en hommage à Albert-Louis Bernard
Allée des Justes à Jérusalem
Allée des Justes à Paris

L'histoire

Albert Louis Bernard Albert-Louis Bernard, directeur d'un centre d'apprentissage, cache des Juifs durant la Seconde Guerre mondiale.
Deux d’entre eux, Alfred Feldman, qui a écrit le récit de cette histoire, et Jacques Blum, vivant tous les deux aux USA, ont témoigné en sa faveur.

Alfred Feldman, naît en 1923 à Hambourg en Allemagne, dans une famille juive originaire de Galicie.
Il a 16 ans en 1939, lorsque la guerre éclate.
Lui et sa famille quittent l'Allemagne pour la Belgique, puis le nord de la France, puis le sud.
Réfugiés en zone sud à Montagnac depuis 1940, sa mère, Paula, 50 ans, née Bauminger le 12 février 1892, et ses trois sœurs, Jenny, 17 ans, née à Hambourg le 1er février 1925, Hella (Rachel), 15 ans, née à Hambourg le 24 mars 1927, et Édith, 13 ans, née à Cologne le 19 mars 1929, sont arrêtées parce que juives lors de la rafle du 26 août 1942. Elles seront déportées sans retour vers Auschwitz le 11 septembre 1942 par le convoi n° 31.
Son père, Joachim, et sa grand-mère Chinka, partent alors pour Nice, sous occupation italienne, avant de rejoindre Saint-Martin-Vésubie.

Muni de faux-papiers réalisés par les EIF, Alfred quitte Montagnac et rejoint Montpellier puis le Puy-en-Velay où ils sont logés à l'Hermitage.
Là il retrouve David Blum, résistant juif, rencontré à l'ORT à Agde, qui arrive avec son jeune frère, Jacques, né à Bruxelles en 1925 porteur de faux papiers au nom de "Jacques Rèche".

Les Blum avait quitté la Belgique en mai 1940 et s'étaient tout d'abord installés à Bordeaux. Mais après la défaite de la France, ils rejoignent Agde (Hérault). Là, ils trouvent un logement chez Achille Bautes, pâtissier. Jacques, inscrit au collège d'Agde, étudie tandis que David s'implique dans les activités de la communauté juive.
M. Blum, se trouvant sans argent, décide de se rendre à Bruxelles. Il ne reviendra pas. Leur mère est raflée à Agde le 26 août 1942.

Achille Bautes aide les deux frères à rejoindre Rodez, puis ils vont à Montpellier et au Puy. David rejoindra l'Armée Juive.

Au Puy, Alfred Feldman et Jacques Blum rencontreront Albert-Louis Bernard, un résistant qui les prend en charge.

Alfred et Jacques décident à l'été 1943 de rejoindre Grenoble. Albert-Louis Bernard les cache à l'Hôtel du Chapon Rouge, situé près de la gare, dont le patron est un ami sûr alors que l'hôtel est occupé par les Allemands.

Alfred rejoindra son père à Saint-Martin-Vésubie à l'été 1943, tout comme Jacques y rejoindra son frère David en juin 1943.
Ils traverseront les Alpes italiennes en septembre 1943.

Le 10 Juillet 2011 l’Institut Yad Vashem de Jérusalem a décerné le titre de Juste parmi les Nations à Monsieur Albert-Louis Bernard.

 

 

J Bernard, A Karo, E Flacher, JJ Azoulai, M Harel Jean-Louis BERNARD Les petits enfants d'Albert-Louis BERNARD Monsieur & Madame CATON Janine Bernard