Pasquette Marie-Jeanne

Pasquette Emile

Année de nomination : 2012      Dossier n° 12174 -  Consulter le dossier de Jérusalem (en anglais)

Les Justes

Mme Marie-Jeanne Pasquette (née Navarre)
Date de naissance : 29/06/1896
Date de décès : 1982
Profession : Nourrice
Particularité : Information non disponible

M. Emile Pasquette
Date de naissance : 20/06/1892
Date de décès : 19/03/1967
Profession : Couvreur, Plombier
Particularité : Information non disponible

Localisation

Localite : Cosne-sur-Loire
Département : Nièvre
Région : Bourgogne
Pays : France

Cérémonies de reconnaissance

Date : 30 septembre 2013
Lieu : Mémorial de la Shoah - Paris (75004)

Lire le compte-rendu

Personnes sauvées

Mme Yvette Hamon (née Szwec)

M. Marcel Pacowski

Mme Jeannette Taragan (née Miszkowski)

Lieux de mémoire

Plaque en Hommage à Jean et Odette Chevolot, Marie-Jeanne et Emile Pasquette
Allée des Justes à Jérusalem
Allée des Justes à Paris

L'histoire

Emile & Marie-Jeanne PASQUETTE Marie-Jeanne Pasquette nommée par les enfants « maman Jeanne ou encore MJ » était nourrice, son époux Emile « Tonton Emile ou PM » était couvreur et postier. Emile disposait d’un petit jardin dont il tirait des légumes et élevait quelques poules. C’était un couple au grand cœur et ont gardé 4 enfants.

Marcel Pakowski n’avait qu’un an lorsqu’il est arrivé chez les Pasquette en 1934. En effet ses parents devenus forains pour gagner leur vie après leur arrivée en France, étaient itinérants et ne pouvaient donc pas s’occuper de lui. C’est dont tout naturellement que ses parents le confièrent  au couple Pasquette à Cosne-sur-Loire.

Les parents de Jeanne Taragan née Miszkowski étaient des amis de la famille Pakowski. L’arrivée d’Yvette Hamon née Swerc, cousine de Jeanne fut plus difficile car elle fut d’abord confiée à une autre nourrice mais les conditions de vie étaient désastreuses que lors d’une visite, la maman supplia Madame Pasquette de garder aussi sa fille. Les enfants allaient à l’école sous leur vrai nom, les voisins savaient aussi que ces 4 petits parisiens étaient juifs mais n’ont rien dit.

Après la guerre, les enfants sauvés restèrent en très bon termes avec les Pasquette, qu’ils considéraient comme leurs grands parents et s’occupèrent d’eux dans leur vieillesse et ce jusqu’à leurs décès.

Le 26 juillet 2007, l'Institut Yad Vashem de Jérusalem a décerné à Emile Pasquette et sa femme Marie-Jeanne, le titre de Juste parmi les Nations.

 

1941 Yvette 1 an à Cosne sur Loire avec sa mère Thérèse SZWEC