Raillon Rose

Raillon René

Année de nomination : 2011      Dossier n° 12195 -  Consulter le dossier de Jérusalem (en anglais)

Les Justes

Mme Rose Raillon (née Loiseau)
Date de naissance : 16/12/1902
Date de décès : 19/12/1971
Profession : Sans profession
Particularité : Information non disponible

M. René Raillon
Date de naissance : 14/02/1904
Date de décès : 07/01/1980
Profession : Contremaître
Particularité : Information non disponible

Localisation

Localite : Montélimar
Département : Drôme
Région : Rhône-Alpes
Pays : France

Cérémonies de reconnaissance

Date : 25 novembre 2012
Lieu : Mairie de Saint-Cyr sur Loire (37540)

Lire le compte-rendu

Personnes sauvées

Mme Gabrielle Kahn (née Hahnaux)

Lieux de mémoire

Rond-Point des Justes à Montélimar
Allée des Justes à Jérusalem
Allée des Justes à Paris

L'histoire

Monsieur Kahn était né en 1889 dans le Grand-Duché du Luxembourg. Sa femme Gabrielle était née en 1897 dans la Moselle en France et était devenue luxembourgeoise par mariage. Le couple possédait une boulangerie qui se trouvait à Root/syre où la famille demeurait. Le couple avait deux enfants, Roger né en 1924 qui était apprenti boulanger en 1942 et un autre fils prénommé Marcel né en 1927. La famille put rester au Luxembourg jusqu’en 1940, date de la fermeture obligatoire des commerces juifs édictée par les nazis.

Début 1941, la famille Kahn arrive en France près de Montélimar dans la Drôme où ils se logent. Le père et les deux garçons se placent dans des fermes mais l’étau se resserre. Roger muni de faux papiers va travailler dans une ferme à Figeac dans le Lot, mais c’est seulement après la Libération que les fermiers sauront qu’ils ont employé un Juif.

Le père est recherché par la Gestapo. Il est hébergé pendant une nuit par un paysan et la mère craignant des représailles ne regagne plus son domicile. Par l’intermédiaire de Monsieur Bonnet qui s’est occupé de son mari, Gabrielle Kahn entre en contact avec les Raillon qui vont l’héberger jusqu’à la Libération avec sa fausse carte d’identité en la présentant à leur entourage comme leur femme de ménage.

Les Kahn ont toujours gardé après la guerre des contacts amicaux avec les Raillon.

Le 20 juillet 2011, l’Institut Yad Vashem Jérusalem a décerné le titre de Justes parmi les Nations à Monsieur René Raillon et à son épouse Rose.

 

en 1945 le couple Raillon