Clément Yvonne

Clément Sidoine

Année de nomination : 2011      Dossier n° 12206 -  Consulter le dossier de Jérusalem (en anglais)

Les Justes

Mme Yvonne Clément (née Boyer)
Date de naissance : 05/01/1909
Date de décès : 29/06/1984
Profession : Sans profession
Particularité : Information non disponible

M. Sidoine Clément
Date de naissance : 13/05/1894
Date de décès : 08/04/1974
Profession : Industriel
Particularité : Information non disponible

Localisation

Localite : Piolenc
Département : Vaucluse
Région : Provence-Alpes-Côte-D'Azur
Pays : France

Cérémonies de reconnaissance

Date : 13 décembre 2012
Lieu : Mairie du 19ème - Paris (75019)

Lire le compte-rendu

Personnes sauvées

Mme Jeanne Hirtz

M. Etienne Kahn

M. Pierre Kahn

M. Bertrand Kahn

Mme Hélène Kahn (née Hirtz)

Mme Suzanne Zivy

M. Yvan Zivy

Mme Annette Zivy

Lieux de mémoire

Allée des Justes à Jérusalem
Allée des Justes à Paris

L'histoire

Sidoine et Yvonne Clément  En 1940, Sidoine et Yvonne CLEMENT habitaient Piolenc, petit village du Vaucluse,  situé  à quelques kilomètres d’Orange. Sidoine CLEMENT y avait créé une usine d’accumulateurs dont Pierre KAHN, industriel parisien, était fournisseur. Les deux hommes, au-delà de leurs relations d’affaires, avaient noué des liens d’amitié.

Lorsque le premier statut des juifs déposséda de ses biens la famille KAHN, réfugiée à Toulouse,  Sidoine CLEMENT lui rendit visite à plusieurs reprises pour régler des questions matérielles dont il ne tira jamais aucun avantage personnel.

Fin 1942, à  l’invasion de la zone sud, les KAHN  entamèrent un périple qui les conduisit dans plusieurs cachettes successives. En janvier 1944, quand les rafles et les déportations redoublèrent d’intensité,  Sidoine CLEMENT vint dans l’Oisans chercher Bertrand, leur plus jeune fils, (10 ans) pour le mettre à l’abri dans sa  maison où  une dizaine d’anglais se trouvaient déjà hébergés,  tandis que  plusieurs réfractaires au STO étaient dissimulés dans l’usine.

Pendant trois mois,  Yvonne et Sidoine CLEMENT qui n’avaient pas d’enfant, choyèrent le petit protégé qu’ils faisaient passer pour leur neveu,  C’est lui qui vient de les faire reconnaître Justes parmi les Nations,

Le 16 août 2011, l’Institut Yad Vashem de Jérusalem a décerné le titre de Juste parmi les Nations à Monsieur Sidoine Clément et son épouse Yvonne Clément.

 

Cérémonie. De g à d Mme Arondel, ayant droit, Mr Ratson, Mr Dagnaud Sidoine et Bertrand