Degout Noël

Année de nomination : 2011      Dossier n° 12225 -  Consulter le dossier de Jérusalem (en anglais)

Les Justes

M. Noël Degout
Date de naissance : 25/12/1897
Profession : Exploitant agricole
Particularité : Information non disponible

Localisation

Localite : Dienne
Département : Vienne
Région : Poitou-Charente
Pays : France

Cérémonies de reconnaissance

Information non disponible

Personnes sauvées

M. Max Cohn

M. Fred Hoffnung Gutgluck

M. Oskar Kluger

Mme Rosette Kluger

Lieux de mémoire

Allée des Justes à Jérusalem
Allée des Justes à Paris

L'histoire

Noël DEGOUT Noël Degout était fermier à La Forêt en Fleuré dans la Vienne. Sa propriété était toute proche de la ligne de démarcation qui partageait la France entre la zone occupée et la zone libre. En juin 1942, les Allemands avaient signé un accord avec le gouvernement de Vichy qui autorisait toute personne demeurant à moins de dix kilomètres de chaque côté de la ligne de recevoir un laissez-passer lui permettant de la franchir. Peu après, les gens commencèrent à s’organiser avec l’objectif d’aider ceux qui souhaitaient passer en zone libre. Il y avait diverses façons de passer, soit à pied, à vélo, en bateau ou dans des wagons chargés de maïs ou de blé, du moment qu’on y réussissait. De nombreux réfugiés traversaient la ligne à travers le champ de Monsieur Degout, avec son aide et celle de ses fils. Parmi ces Juifs arrivés à La Forêt, certains sortaient de camps d’internement. Ils se débrouillaient pour arriver à la ferme, sachant que Monsieur Degout leur viendrait en aide.

Pensant qu’ils pourraient tirer un avantage des ces fermiers vivant sur la ligne de démarcation, les Allemands leur offraient des récompenses pour signaler ceux qui essayaient de s’enfuir de la zone occupée. Monsieur Degout et sa famille furent écoeurés par cette façon de procéder. De plus ils ne demandaient aucune compensation pour leur aide et agissaient par pur humanisme.

Un jour, les Allemands arrêtèrent Monsieur Degout pour aider quelqu’un à traverser la ligne de démarcation mais il fut relâché un mois plus tard. Parmi les Juifs qu’il aida, il y avait Fred Hoffnung et son cousin Oscar Kruger. Après avoir été eux-mêmes aidés, ils apprirent que Monsieur Degout aidait régulièrement d’autres Juifs et les cousins donnèrent à leurs amis l’adresse des Degout.

Le 14 juin 2011, l’Institut Yad Vashem Jérusalem a décerné le titre de Juste parmi les Nations à Monsieur Noël Degout.