Eyrolle Jean

Eyrolle Louise

Année de nomination : 2012      Dossier n° 12314 -  Consulter le dossier de Jérusalem (en anglais)

Les Justes

M. Jean Eyrolle
Date de naissance : 08/12/1920
Date de décès : 17/01/1986
Profession : Fraiseur cultivateur
Particularité : Information non disponible

Mme Louise Eyrolle (née Mornettas)
Date de naissance : 31/07/1891
Date de décès : 1979
Profession : Sans profession
Particularité : Information non disponible

Localisation

Localite : Tulle
Département : Corrèze
Région : Limousin
Pays : France

Cérémonies de reconnaissance

Date : 19 mai 2013
Lieu : Mairie de Saint-Mexant (19330)

Personnes sauvées

Mme Sylvie Kajman (née Wachtel)

M. David Wachtel

Mme Ruchla Wachtel (née Moszkowicz)

Lieux de mémoire

Allée des Justes à Jérusalem
Allée des Justes à Paris

L'histoire

Fuyant les persécutions antisémites, David et Ruchla Wachtel s’installent en France au début des années 1930. David Wachtel exerce la profession de tailleur sur mesure à domicile et sa femme l’aide en faisant les finitions Ils habitent au 3ème étage d’un immeuble parisien.

Dénoncé à la police par la voisine du dessous en mars 1943, ils sont sauvés in extremis par une autre voisine du 5ème étage qui les convainc de quitter les lieux séance tenante. Sans doute grâce à un réseau, le couple est dirigé vers la périphérie de Tulle chez Louise Eyrolle.

David Wachtel trouve un petit travail chez un tailleur en ville mais les ressources du couple sont très faibles et ils ne peuvent payer de pension.

Alors que sa femme est enceinte, David Wachtel est arrêté sur dénonciation sur son lieu de travail en mai 1943. Les policiers l’accompagnent au domicile de Louise Eyrolle à Tulle pour qu’il puisse préparer une valise. C’est alors que Jean, fils de Louise, âgé de 23 ans, et ce au péril de sa propre vie, lui enjoint de prendre un escalier dérobé pour sauter par la fenêtre arrière et se sauver. Quand les policiers demandent à entrer, David est déjà loin.

Il est caché pour la nuit dans un café proche et le lendemain dirigé vers la Ferme du Pouget, située à Saint-Mexant en Corrèze, dont les propriétaires et exploitants sont Paul et Geneviève Puyaubert. Ils recueillent David Wachtel qui va rester caché dans cette ferme jusqu’à la Libération en septembre 1944, effectuant des travaux de couture et divers petits travaux. Ruchla Wachtel va demeurer dans la maison de Louise Eyrolle jusqu’à la naissance de sa fille Sylvie. Plus tard, c’est Jean Eyrolle qui fournit des faux papiers et organise le transfert de Ruchla et du bébé dans la ferme tenue par les Puyaubert.

 

Le 10 janvier 2012, l’Institut Yad Vashem Jérusalem a décerné le titre de Justes parmi les Nations à Madame Louise Eyrolle et à son fils Jean Eyrolle.

 

En 1936 famille Wachtel, le père Joseph, le fils Jean, la tante madeleiene, l'oncle Michel En 1944 en CorrèzeSylvie Kajman Wachtel avec sa mère Sylvie Kajman Wachtel avec ses parents Sylvie Kajman Wachtel avec ses parents