Bourgeteau Catherine

Année de nomination : 2012      Dossier n° 12351 -  Consulter le dossier de Jérusalem (en anglais)

Les Justes

Mme Catherine Bourgeteau (née Montblanc)
Date de naissance : 09/06/1904
Date de décès : 01/10/1968
Profession : Nourrice
Particularité : Information non disponible

Localisation

Localite : Reims
Département : Marne
Région : Champagne-Ardenne
Pays : France

Cérémonies de reconnaissance

Date : 5 juin 2013
Lieu : Mairie de Reims (51100)

Personnes sauvées

M. Alain Grosman

M. Henri Grosman

Mme Ginette Grosman

Mme Paulette Grosman (née Rozenblum)

Mme Roza Rozenblum

Mme Ella Rozenblum

M. Serge Rozenblum

M. Gilbert Rozenblum

Lieux de mémoire

Allée des Justes à Jérusalem
Allée des Justes à Paris

L'histoire

Mme Bourgeteau Catherine BOURGETEAU est nourrice rue Lamy, à Reims département de la Marne, région Champagne Ardenne

Dès 1936, elle a la garde du petit Serge Rozenblum. Il est le neveu de Mme Grosman.

Il y reste environ deux ans. Vers 1938, Paulette Grosman confie sa petite Gisèle, née en 1937, à cette nourrice dévouée.

Nous sommes en 1942. L'époux de Mme Bourgeteau est prisonnier de guerre. Sa fille Georgette, née le 14 mai 1927, vit avec elle.

Les familles juives sont menacées. Catherine Bourgeteau accueille dans son petit logement, Paulette Grosman et ses deux enfants Henry et Ginette, Rosa Rozenblum sœur de Paulette, Ella Rozenblum belle sœur de Paulette et ses enfants Serge et Gilberte.

Munie de faux papiers, fournis par un commissaire de Reims, Catherine Bourgeteau accompagne les enfants Rozenblum, en train, puis en autobus, à Hagetmau dans les Landes, la maison familiale de sa mère se trouve à une dizaine de kilomètres. Georgette Bourgeteau demeure avec le reste de la famille.

Aidée par un cheminot, ami de la famille Bourgeteau, madame Grosman rejoint ses enfants. Elle parviendra à rejoindre son mari à Châtillon sur Indre. Comme l'écrit Georgette Bourgeteau, sa mère était petite de taille, mais grande de cœur.

Le 8 mai 2012 l'institut Yad Vashem de Jérusalem a décerné le titre de Juste parmi les Nations à Catherine Bourgeteau.

 

Eté 1941 Madame Bourgeteau  à 40 ans avec Françoise nourrisson Vers 1945 la personne sauvée avec son bébé