Deltour Yvonne

Année de nomination : 1977      Dossier n° 1239 -  Consulter le dossier de Jérusalem (en anglais)

Les Justes

Mme Yvonne Deltour
Date de naissance :
Profession : Directrice de la colonie de vacances "Au Peuplier"
Particularité : Information non disponible

Localisation

Localite : Enghien-les-Bains
Département : Val d'Oise
Région : Île-de-France
Pays : France

Cérémonies de reconnaissance

Information non disponible

Personnes sauvées

M. Félix Weisberg

M. Serge Weisberg

Lieux de mémoire

Plaque en hommage à Yvonne Deltour
Allée des Justes à Jérusalem
Allée des Justes à Paris

L'histoire

M. et Mme Deltour

Avant la guerre, Yvonne Deltour dirigeait la colonie de vacances "Au peuplier", à Enghien-les-Bains dans le Val d'Oise. L'établissement accueillait également des enfants juifs. Cette politique ne changea pas malgré l'Occupation. Lorsqu'en 1941 le bruit courut que la colonie acceptait toujours les Juifs, l'organisation de sauvetage du Comité "Amelot" commença à envoyer au Peuplier des enfants dont les parents avaient été déportés et dont elle assumait les frais de séjour. La plupart d’entre eux y vécurent jusqu'à la Libération. Par ailleurs, Yvonne Deltour hébergeait des petits juifs placés par leurs parents, même si ces derniers ne pouvaient pas payer les frais, ou seulement une toute petite partie. Elle était mue par des considérations humanitaires et non par le désir de gagner de l'argent, et elle poursuivit son action courageuse au mépris du danger qu'elle courait, danger dont elle était parfaitement consciente.

Dans leur témoignage après la guerre, Mordechai et Marie Weisberg, dont deux enfants, Félix et Serge, avaient passé trois ans au Peuplier, font état du dévouement d'Yvonne Deltour. Le maire d'Enghien-les-Bains témoigna lui aussi de ses activités de sauvetage, tandis que la directrice de l'école locale de filles évoqua le travail courageux d'Yvonne Deltour qui, dans des conditions difficiles et sans chercher de compensation matérielle, abrita des enfants dont les familles étaient persécutées par les Allemands.

Le 22 décembre 1977, l'Institut Yad Vashem de jérusalem a décerné à Yvonne Deltour le titre de Juste parmi les Nations.