Pallanca Marius

Pallanca Marie-Thérèse

Année de nomination : 2013      Dossier n° 12404 -  Consulter le dossier de Jérusalem (en anglais)

Les Justes

M. Marius Pallanca
Date de naissance : 21/04/1891
Date de décès : 29/12/1987
Profession : Cheminot
Particularité : Information non disponible

Mme Marie-Thérèse Pallanca (née Dagna)
Date de naissance : 04/04/1892
Date de décès : 05/06/1983
Profession : Sans profession
Particularité : Information non disponible

Localisation

Localite : Cagnes-sur-Mer
Département : Alpes-Maritimes
Région : Provence-Alpes-Côte-D'Azur
Pays : France

Cérémonies de reconnaissance

Date : 26 janvier 2014
Lieu : Mairie de Cagnes sur Mer (06800)

Personnes sauvées

M. Nathan Tenenbaum

Mme Rosa Tenenbaum

M. Daniel Tenenbaum

M. Samuel Tenenbaum

M. Mordka Tenenbaum

Mme Gryna Tenenbaum (née Robak)

Mme Lucienne Wainstok (née Tenenbaum)

Lieux de mémoire

Allée des Justes à Jérusalem
Allée des Justes à Paris

L'histoire

Marius & Marie-Thérèse PALLANCA le 20 août1969 à Cagne sur mer Mordka TENENBAUM et sa femme habitent le 19è arrondissement de Paris. Il exerce la profession de coiffeur. Le couple a un enfant, Lucienne, née en 1933. Fin 1940, M. TENENBAUM et ses deux frères partent en zone libre à Nice. Gryna et Lucienne et Rosa et son fils Lucien, né en 1934, les rejoignent un peu plus tard. En tout, 7 personnes qui sont réfugiées à Cagnes sur mer, dans le parc  de St Véran (Alpes Maritimes). Dans ce même quartier, Marius et Marie-Thérèse PALLANCA ont une maison. Ils ont deux enfants, dont Huguettte née en 1931, compagne de jeux de Lucienne.  Lucienne parle à la famille PALLANCA du périple de sa famille. Marius PALLANCA, cheminot, propose spontanément aux TENENBAUM de se réfugier dans sa maison en cas de danger.  Ce qui arrive plusieurs fois. Les TENENBAUM se réfugient dans le pavillon de la famille PALLANCA alors que les Allemands occupent le rez-de-chaussée du pavillon. Puis les TENENBAUM vont se cacher dans le vieux Cagnes car le danger augmente.

Les PALLANCA ont fait l’acquisition d’une petite ferme dans le Puy-de-Dôme. Mme PALLANCA décide de s’y rendre en compagnie de sa fille et de Lucienne, munie de faux papiers au nom de PALLANCA. Elle passe pour la cousine d’Huguette. Cela se situe vraisemblablement en mars 1944. Marie-Thérèse était parfaitement consciente du danger qu’elle faisait courir à sa famille puisqu’elle, avant d’aller dans le Puy-de-Dôme, elle avait demandé l’avis du curé de sa paroisse. Ce dernier lui avait déconseillé cette action et fait ressortir les gros risques encourus. A la fin de la guerre Gryna TENENBAUM vient rechercher sa fille.

Les deux familles restent en contact après la Libération.

Le 27 Février 2013, l’Institut Yad Vashem a décerné à Marius & Marie-Thérèse PALLANCA le titre de Justes parmi les Nations.