Moyer Rémy

Moyer Louise

Année de nomination : 2012      Dossier n° 12447 -  Consulter le dossier de Jérusalem (en anglais)

Les Justes

M. Rémy Moyer
Date de naissance : 29/01/1892
Date de décès : 18/03/1980
Profession : Ouvrier agricole
Particularité : Information non disponible

Mme Louise Moyer (née Glaume)
Date de naissance : 19/03/1887
Date de décès : 22/12/1989
Profession : Sans profression
Particularité : Information non disponible

Localisation

Localite : Pezou
Département : Loir-et-Cher
Région : Centre
Pays : France

Cérémonies de reconnaissance

Information non disponible

Personnes sauvées

Mme Rachel Ajzner (née Dratler)

Lieux de mémoire

Allée des Justes à Jérusalem
Allée des Justes à Paris

L'histoire

Rémy & Louise MOYER Rachel Dratler-Ajzner est née en 1931 à Paris. Son père est arrêté en 1941 par les Allemands et envoyé vers les camps de la mort en 1942. En 1943, Rachel est arrêtée avec son frère âgé de 10 ans ainsi que leur grand-mère et sont envoyés à Drancy. Son frère et elle parviennent miraculeusement à sortir du camp et sont emmenés à l’abri dans Paris. De là leur grand père et leur oncle les confient à une assistante sociale ayant des liens avec la Résistance.

L’assistante sociale les amène à Pezou dans le Loir et Cher où ils se cachent avec d’autres enfants juifs. L’adresse que l’assistante sociale reçoit est celle des Moyer, mais celle-ci ne peut prendre que Rachel, tandis que son frère Félix est confié à une autre famille. Quand Louise-Armandine Moyer vit la tristesse de Rachel lors de la séparation avec son frère, elle lui promit qu’elle l’emmènerait lui rendre visite chaque fois qu’elle le désirerait, ce qu’elle fit. La famille Moyer avait six fils dont deux vivaient hors du foyer. Louise-Armandine était ravie d’avoir une petite fille dans la maison et elle s’en occupa « comme du lait sur du feu » comme s’en rappelle Rachel. Malgré ses inquiétudes concernant le sort de sa famille, Rachel décrit son séjour comme une période heureuse. Elle aidait aux travaux de la ferme et à la maison.

Un jour les Allemands vinrent chercher un des garçons et vérifièrent les papiers de tous les occupants de la maison. Ils crurent Madame Moyer quand celle-ci déclara que Rachel était sa fille.

A la fin de la guerre, la mère de Rachel ainsi que son frère Félix avaient survécu.  La mère vint reprendre les enfants pour les ramener à Paris mais Madame Moyer demanda à garder Rachel au moins pour encore un temps. Madame Ajzner accepta. Rachel finit par rejoindre sa famille, mais elle garda toujours contact avec Madame Royer jusqu’à son décès.

Le 13 novembre 2012, L’institut Yad Vashem Jérusalem a décerné le titre de Justes parmi les Nations à Monsieur Rémy Moyer et son épouse Madame Louise Moyer.

 

Louise Moyer & Rachel Dratler la personne sauvée