Mercier Paul

Mercier Cécile

Année de nomination : 2012      Dossier n° 12449A -  Consulter le dossier de Jérusalem (en anglais)

Les Justes

M. Paul Mercier
Date de naissance : 21/07/1880
Date de décès : 27/04/1960
Profession : Ouvrier agricole
Particularité : Catholique pratiquant

Mme Cécile Mercier (née Perreau)
Date de naissance : 22/11/1892
Date de décès : 13/05/1980
Profession : Information non disponible
Particularité : Catholique pratiquante

Localisation

Localite : Vézelay
Département : Yonne
Région : Bourgogne
Pays : France

Cérémonies de reconnaissance

Date : 13 octobre 2013
Lieu : Mairie de Saint-Père en Vézelay (89450)

Personnes sauvées

Mme Micheline Attia (née Ber)

Mme Cécile Drucker (née Ber)

Lieux de mémoire

Allée des Justes à Jérusalem
Allée des Justes à Paris

L'histoire

La famille Ber, soit les parents et deux petites filles, Cécile & Micheline habitaient dans le Xème arrondissement de Paris.

Mais les rafles commencèrent et les fillettes furent alors dirigées vers l’Asile de jour et de nuit Lamarck. Les parents apprirent que des juifs internés dans les Ardennes pouvaient être regroupés avec leurs familles en étant utilisés comme ouvriers agricoles. Les parents partirent alors à Beaumont en Argonne et les petites filles les y rejoignirent en 1943. Une troisième petite fille Ginette, naquit en mai 1943. En janvier 44, le père Perez Ber et la plus jeune enfant furent dirigés dans une ferme du Loiret et cécile et Micheline furent conduites à Saint-Père chez Paul et cécile Mercier.

Dans le village, les deux fillettes étaient présentées comme des nièces. Elles allaient à l’école du village, à la messe et au catéchisme. L’abbé Lacroix expliqua à cécile qu’il leur était impossible de faire leur communion car elles étaient juives.

En 1945, madame Ber vint chercher ses filles et regagne paris.

Quelques années après guerre, Cécile et sa famille retournèrent à Saint-Père voir Madame Mercier et son fils Etienne qui était prisonnier de guerre au moment du sauvetage. Toute la famille garde des liens amicaux.

Le 13 septembre 2012, l’Institut Yad Vashem Jérusalem a décerné le titre de Juste parmi les Nations à Monsieur Mercier Paul et son épouse Cécile.